Google rachète le service musical Songza

MUSIQUE Pour mieux concurrencer Apple qui a mis la main sur Beats...

P.B.

— 

Google Music, officiellement lancé le 16 novembre 2011 aux Etats-Unis.
Google Music, officiellement lancé le 16 novembre 2011 aux Etats-Unis. — GOOGLE

La lutte entre Apple et Google se poursuit à distance. Mardi, Google a racheté le service de streaming musical Songza, qui mise sur une «curation» humaine pour proposer des playlists à l'internaute. La transaction intervient quelques semaines après le rachat de Beats par Apple pour trois milliards de dollars.

Pour Google, le rachat est beaucoup plus modeste. La somme n'a pas été divulguée mais le site spécialisé TechCrunch évoque une somme supérieure à 15 millions de dollars. Lancé en 2007 aux Etats-Unis, Songza propose un service gratuit et ne génère des bénéfices que par des bannières publicitaires et des playlists sponsorisées.

Google va pour l'instant conserver le service tel quel et pourrait intégrer certains éléments à Google Music. Comme Beats Music, Songza mise davantage sur l'humain que sur la machine pour suggérer des playlists. Celles-ci sont préparées par des blogueurs et des journalistes musicaux. Elles sont customisées en fonction de plusieurs éléments comme l'heure, le jour de la semaine, le lieu et l'humeur. Par exemple «mardi après midi, je travaille, musique pour me concentrer» propose le choix entre des bruits d'ambiance (un café, un parc), de l'électro ou du classique.