Les tout-petits se consolent sur PC

©2006 20 minutes

— 

Réservés aux grands enfants les jeux vidéo ? Si la moyenne d'âge des joueurs français est de 25 ans, les tout-petits sont loin d'être oubliés par les éditeurs. Pour les fêtes, des dizaines de jeux destinés aux moins de 6 ans affluent dans les rayons. « En deux mois, on vend autant de ces titres que durant l'année qui va suivre », indique-t-on chez Micro Application, l'éditeur de « Bali » et « Martine à la montagne ».

« Ce sont généralement des produits extrêmement simples où il se passe quelque chose quoi que l'on fasse », précise-t-on chez Mindscape, qui vient de sortir « Franklin et le trésor du lac ». But : éviter la frustration du jeune joueur. Constat, l'éventail de l'offre se concentre sur des licences connues, comme Dora l'exploratrice, Barbie, Oui-Oui... « La licence, c'est la clé du succès pour attirer les plus jeunes », concède-t-on chez Koch Media, qui distribue « Oui-Oui et le livre magique » sur PS2. Côté linéaires, seuls ces titres souvent estampillés « Vu à la télé » seront capables d'écouler une petite dizaine de milliers de pièces, dans un secteur où quelque cinq éditeurs se partageront un million de ventes cette année.

Autre observation, le PC reste la plate-forme de prédilection des très jeunes. « L'ordinateur rassure les parents, d'autant que l'enfant apprend à le manipuler tout en s'amusant », explique-t-on chez Koch Media. Et la console ? Ce marché émerge pas à pas, le monde du ludo-éducatif lui étant encore étranger. De plus, la console reste encore un produit sophistiqué et fragile. Petit espoir avec la Nintendo DS, « sans doute la plate-forme la plus adéquate pour s'orienter vers les plus jeunes », d'après Koch Media. En attendant, les éditeurs lorgnent sur l'arrivée de Windows Vista, le 30 janvier, la nouvelle version du système d'exploitation de Microsoft étant supposée dynamiser le marché en 2007. Et tous caressent un espoir : pouvoir proposer des produits à suites afin de rentabiliser leurs achats de licences.

Christophe Séfrin

Selon un sondage TNS-Sofres, près d'un foyer français sur deux s'adonne aux jeux vidéo. Le PC reste la plate-forme préférée (70 % des joueurs l'utilisent, dont 30 % pour jouer en ligne). Les consoles de salon attirent des gamers âgés de 21 ans en moyenne, contre 19 ans pour les consoles portables. Les moins de 10 ans représentent 12 % des joueurs. Temps de jeu constaté : 5 h 45 par semaine, une moyenne dopée par les 15-24 ans. Enfin, quatre joueurs sur dix sont des joueuses.