Apple met à jour ses logiciels, Mac et iPad

HIGH TECH La marque à la Pomme a annoncé ce mardi le lancement de son système d’exploitation Mavericks, de nouveaux Mac, d’applis liftées et de nouveaux iPad, dont l’iPad Air...

Christophe Séfrin

— 

 Keynote d'Apple le 22 octobre 2013.
 Keynote d'Apple le 22 octobre 2013. — JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les conférences de presse Apple (les fameuses «keynotes») se suivent et se ressemblent. Confirmation ce mardi soir avec la dernière prestation du PDG de la marque à la Pomme Tim Cook et de quelques ténors d’Apple au Yerba Buena Center of The Arts de San Francisco. Au menu: de l’autosatisfaction, un nouveau système d’exploitation (Mavericks), des MacBook, des applis maison liftées et de nouveaux iPad.

Des iPad revus

Après 170 millions de ventes dans le monde, l’iPad resterait quatre fois plus utilisé sur toutes les autres tablettes réunies, selon Tim Cook. La raison selon lui? L’expérience utilisateur, son système d’exploitation et ses services (475.000 applications disponibles). Bref, pas de quoi réinventer la roue, mais de quoi lancer deux nouvelles tablettes: l’iPad Air et l’iPad Mini avec écran Retina. Ne mesurant plus que 7,5 mm d’épaisseur au lieu de 9,4 mm, l’iPad Air voit également son poids chutter: 454 grammes désormais. Equipé du processeur A7 64bits (celui de l’iPhone 5s), son niveau de performances est 72% plus élevé que celui du premier iPad et son Wifi est deux fois plus rapide. Il se dote d’une caméra de 5 mégapixels (video en 1.080p) et de l’enregistrement audio en stéréo. Disponible le 1er novembre, il sera vendu 499 et 629 dollars. Egalement dévoilé, un nouvel iPad Mini sera équipé d’un écran Retina (2.048 x 1.536 pixels) de 7,9’’ et du processeur A7 d’Apple, lui offrant des performances quatre fois supérieures. Il sera proposé à partir de 399 dollars. De son côté, l’iPad Mini (désormais à partir de 299 dollars) poursuit sa carrière.

Des chiffres qui rassurent

D’abord, des infos pour rassurer les analystes et la Bourse. Apple a vendu 9 millions d’iPhones 5S et 5C en quelques semaines, il s’agit, selon Tim Cook, du plus gros «lancement jamais réalisé par Apple». Le boss n’a cependant confirmé la rumeur selon laquelle Apple avait réduit ses commandes d’iPhones 5C à ses fournisseurs chinois. iOS 7, le nouvel OS d’Apple, aurait déjà été téléchargé à 200 millions de reprises. Parallèlement, 13 milliards de dollars ont été reversés aux développeurs par l’AppStore...

Un système d’exploitation tout neuf

Mavericks (Mac OS 10) met l’accent sur l’autonomie, faisant gagner une heure de batterie au MacBook Air 13’’. Autre atout: l’optimisation de la mémoire Ram capable de compresser 6 Go de données en 4 Go. Mavericks accélère aussi le traitement graphique des données. Des Tags font leur appariton dans le Finder. L’application Maps revue et corrigée intègre l’OS, ainsi que l’application iBooks. Des aménagements rendent le Calendrier du Mac encore plus pratique. Nouvelle intéressante: Mavericks sera gratuit pour tous les utilisateurs de Mac par simple mise à jour.

De nouveaux Mac

Après les MacBook Air lancés cet été, Apple annonce un nouveau MacBook Pro 13’’ aux performances 90% supérieures et à l’autonomie de 9 heures (1.299 dollars). En 15 pouces, un autre MacBook Pro flambant neuf débarque avec 8 heures d’autonomie, 8 Go de Ram, 256 Go de SSD et un processeur i7 à 2 GHz (1.999 dollars). Leur prix est en baisse de 200 dollars par rapport aux modèles précédents. Un nouveau Mac Pro, véritable joyau d’Apple, est également lancé.

Des Apps optimisées

iLife, iPhoto... les applications maison sont optimisées. L’application Photo Book pour se créer des livres photo, fête son arrivée sur iPad. Lancement également de iMovie Theater qui permet de partager ses films personnels sur tous les produits Apple grâce au cloud. De son côté , l’application musicale Garage Band s’offre une cure de jouvence. Egalement améliorées, iLife et iWorks, les applications de productivité d’Apple, sont désormais gratuites.