Vidéo : la haute déf à portée demain

— 

 Moteur ! pour les caméscopes haute définition. Six modèles sortent ces jours-ci. Dans le viseur des pionniers Sony, Canon et Sanyo, 1,3million de Français équipés d’un téléviseur HD, capable de restituer des images jusqu’à quatre fois plus détaillées. Bonne nouvelle si l’on n’est pas équipé : les caméras HD filment aussi en qualité standard, ce qui permet de les utiliser comme un caméscope ordinaire tout en investissant sur le long terme. Pour l’instant, seulement 3%des caméscopes vendus en France sont HD, mais « on peut viser 6 à 7%dès l’été 2007 », s’enthousiasme-t-on chez Canon. La gamme est étoffée et le consommateur peut, selon les marques, choisir un appareil filmant sur cassette Mini-DV, DVD, disque dur ou carte mémoire. Mais tous n’offrent pas la même résolution et seuls deux modèles Sony (HDRUX1 et HDRSR1) enregistrent un son 5.1. Méfiance enfin : un enregistrement HD sur DVD ne pourra pas être relu sur une platine de salon. Reste le budget, de 800 à 1800 g. Baisse des tarifs en vue?
« Le but n’est pas de casser les prix de façon arbitraire. Il faut laisser vivre cette technologie », indique Canon.

Christophe Séfrin