IntelliCorder, surveillance au doigt et à l'oeil

©2006 20 minutes

— 

L'ancestral judas de surveillance prend un coup de vieux avec l'IntelliCorder. Lancé par la division vidéosurveillance de Pentax, l'appareil est le premier du genre. Sa mission : filmer les allées et venues devant sa porte. Installé en quinze minutes, sa configuration est à la portée de tous.

Fonctionnant sur une batterie rechargeable (trois semaines d'autonomie), il est pourvu d'un écran couleur de 5,30 cm et d'un haut- parleur. Mieux encore, l'IntelliCorder est doté d'un détecteur de mouvements d'une sensibilité de 2 m : dès que quelqu'un se présente face à lui, il enregistre en MPEG-4 une séquence vidéo sonorisée sur une carte mémoire SD/MMC, et indexe l'heure de passage. Pratique pour découvrir a posteriori qui s'est présenté chez soi et, éventuellement, détecter un rodeur. Son prix, 249 euros (sans carte mémoire), l'équivalent d'un appareil photo numérique de bonne facture.

A l'avenir, Pentax, envisage d'associer son IntelliCorder à quatre caméras sans fil à placer autour de sa maison. « Mais on va déjà voir si le concept prend », précise le constructeur.

Christophe Séfrin