Quatre climatiseurs mobiles pour affronter la canicule

Electroménager En cas de coup de chaud, «20 Minutes» vous propose une sélection de climatiseurs mobiles pour rester au frais

C.L.

— 

Les climatiseurs mobiles monoblocs déplacent l'air chaud ambiant vers l'extérieur grâce à une gaine.
Les climatiseurs mobiles monoblocs déplacent l'air chaud ambiant vers l'extérieur grâce à une gaine. — AlexLMX/Getty Images
  • S’informer, comparer les modèles, dénicher le meilleur prix… Selon les produits, il faut d’une heure à plusieurs jours aux internautes français pour se décider et réaliser un achat en ligne (étude «Du clic à l’achat» Shopalike, février 2019).
  • Pour gagner du temps, «20 Minutes»​ vous propose sa sélection de produits. Celle-ci a été réalisée en s’appuyant sur les commentaires des premiers concernés, à savoir les utilisateurs, et sur les avis de nos confrères testeurs professionnels.

Transpirer c’est bien, respirer c’est mieux. En cas de canicule, le climatiseur mobile peut être une solution pour retrouver une température supportable et éviter que son habitat se transforme en fournaise. Pour faire simple, il permet de rafraîchir l’air et la température d’une pièce, grâce à un système proche de celui d’un réfrigérateur.

Un climatiseur va absorber l’air chaud ambiant, le refroidir grâce à un compresseur avant de redistribuer de l’air froid. La chaleur prélevée est rejetée à l’extérieur de la pièce grâce à une gaine (tuyau). Les monoblocs sont plus bruyants que les appareils type « split », composés de deux groupes, un pour l’intérieur, l’autre pour l’extérieur.

Pas plus de sept degrés de différentiel

Le choix d’un tel produit doit prendre en compte la superficie du logement et le volume des pièces, ainsi que l’ensoleillement et la qualité de l’isolation de l’habitation. Inutile cependant de transformer son salon en réfrigérateur. Les climatiseurs doivent être utilisés avec parcimonie. L'UFC-Que Choisir préconise de régler son climatiseur 7 °C en dessous de la température extérieure. Sinon, gare au choc thermique.

Si vous voulez un système permanent, optez pour des modèles fixes ou réversibles. Attention cependant à ne pas choisir un produit sous-dimensionné qui fonctionnerait en surrégime. Pour s’y retrouver, l’UFC-Que Choisir conseille de compter peu ou prou 100 W par mètre carré.

On trouve sur le marché plusieurs types de climatiseurs mobiles, avec différents systèmes d’évacuation. Car oui, même si cela n’est pas toujours visible sur les annonces en ligne, ils sont équipés d’une ou deux gaines (tuyaux), à faire passer par la fenêtre ou par un trou dans le mur, afin de rejeter l’air à l’extérieur. « Sinon la chaleur reste dans la pièce, l’air est humide et il y a un risque de suffocation », prévient Anne-Lise Parmentier, responsable marketing produit chez Boulanger.

Il convient également de bien entretenir l’engin (filtre compris) afin d’optimiser son utilisation et d’éviter la propagation des microbes. Anne-Lise Parmentier recommande de vider le bac du climatiseur une à deux fois par saison.

Trotec PAE 25 : le plus hybride

Trotec PAE 25
Trotec PAE 25 - Le rafraîchisseur d'air Trotec PAE 25

Ceci n’est pas à proprement parler un climatiseur, mais un rafraîchisseur d’air, destiné aux petites pièces. Le produit se rapproche plus d’un ventilateur mais pourrait intéresser ceux qui vivent dans un studio. Contrairement à un climatiseur, il ne nécessite pas d’installer une gaine. Pratique pour ceux qui n’ont pas un espace adapté à ce type d’appareil. Equipé d’un bac d’eau froide, le rafraîchisseur aspire l’air ambiant, le refroidit puis le rediffuse dans la pièce. « Mieux qu’un ventilateur mais moins performant qu’une clim. Produit intermédiaire économique », résume un client Amazon.

A partir de 130 euros.

Olimpia Splendid Dolceclima Compact 8 : le plus économique

Le climatiseur Dolceclima Compact 8 de Olimpia Splendid.
Le climatiseur Dolceclima Compact 8 de Olimpia Splendid. - Olimpia Splendid

Petit par son prix (mais tout est relatif) et par sa taille, à savoir 70 cm de hauteur pour 35 cm de largeur. D’une capacité de réfrigération de 2 100 W (ou 2 300 W pour le modèle au-dessus, un poil plus cher), le Dolceclima Compact 8 intègre quatre modes : déshumidification, automatique, nuit et turbo. Le tout piloté par une télécommande. Monté sur des roulettes pivotantes, il se déplacera aisément d’une pièce à l’autre. Petit bémol : le bruit, 63 décibels annoncés.

A partir de 389 euros.

DeLonghi PAC WE112 Eco : le rapport qualité/prix

Le climatiseur PAC WE112 Eco de DeLonghi.
Le climatiseur PAC WE112 Eco de DeLonghi. - DeLonghi

Doté de la technologie air/eau, le PAC WE112 Eco permet de rafraîchir l’air d’une pièce mais aussi de le brasser, l’humidifier et le déshumidifier, au choix. Sa capacité de refroidissement est de 3 100 W, ce qui devrait convenir à une pièce de taille moyenne (35 m2). Le niveau sonore (54 dB) reste correct pour un appareil de cette puissance, pourvu de trois vitesses de ventilation, d’une fonction turbo et d’un mode nuit. Bon point écolo : il est classé A +. Toutefois, sur Amazon, Francky74 s’interroge : « Pourquoi ne pas avoir mis le remplissage de l’eau en hauteur (je pense aux personnes âgées, handicapées, etc.) ? »

A partir de 899 euros.

Remko RKL 491 DC : le plus puissant

Le climatiseur RKL 491 DC de Remko.
Le climatiseur RKL 491 DC de Remko. - Remko

Composé de deux unités, ce climatiseur se démarque par sa puissance (4 300 W) capable - du moins sur le papier – de refroidir des pièces jusqu’à 120 m2. Côté tapage, le niveau sonore demeure acceptable, entre 45 et 54 dB. Le RKL 491 DC dispose également d’un mode déshumidification et peut être programmé avec une télécommande, pour les partisans du moindre effort. Néanmoins, il n’est pas réversible et ne peut donc pas servir de chauffage d’appoint. Dommage au regard de son prix (très) élevé.

A partir de 2 099 euros.

 

 

A NOS LECTEURS

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un produit via l’un d’entre eux, 20 Minutes touche une commission. Pour éviter tout conflit d’intérêts, la méthode suivante a été adoptée :

1. Les journalistes de la rubrique « Guide d’achat » choisissent leurs sujets, réalisent leurs articles et leur sélection de produits en toute indépendance.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.