Saint-Etienne : Agressions, menaces de mort… Une séance de cinéma tourne au chaos

ENQUETE Plusieurs individus sont entrés sans ticket, mardi soir au Mégarama de Saint-Etienne, et ont agressé des spectateurs durant la projection de « Fast & Furious 9 »

J.Lau.
— 
Photo d'illustration d'une salle de cinéma, rouverte en mai à Paris.
Photo d'illustration d'une salle de cinéma, rouverte en mai à Paris. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Il n’est pas fréquent de voir la police intervenir dans une séance de cinéma. Vers 23 heures mardi, au Mégarama du centre-ville de Saint-Etienne, les forces de l’ordre ont pourtant dû entrer dans la salle, en pleine projection de Fast & Furious 9.

Plusieurs spectateurs et un vigile ont en effet été insultés, menacés et agressés par un groupe d’individus entrés sans billet (et sans masque), grâce à des complices leur ayant ouvert l’issue de secours en début de séance. Le ton est vite monté car le groupe en question s’est montré très bruyant, multipliant les cris et les éclats de rire, ce qui a poussé des spectateurs à leur demander le silence.

« Un homme s’est fait étrangler »

Pendant quelques minutes, un membre de la sécurité, prévenu de tensions dans la salle, a tenté, en vain, de faire sortir les personnes n’ayant pas de ticket. Interrogé par Le Progrès, un témoin raconte alors comment l’ambiance dans cette salle bien remplie a viré au chaos : « Plusieurs spectateurs ont une nouvelle fois essayé de les convaincre de se taire. » Il poursuit :

C’est là que tout a dégénéré. Les individus se sont subitement levés et ont agressé un spectateur. Ils l’ont mis à terre avant de le rouer de coups. »

« Des spectateurs lui sont venus en aide, avant d’être eux aussi pris à partie, continue la personne présente dans le cinéma. Un homme s’est fait étrangler avant d’être secouru. Ils ont frappé et menacé de mort plusieurs personnes. Des spectateurs ont quitté la salle, dans la panique, pour se mettre à l’abri. »

D’après ce même témoin, « les agresseurs se sont rapidement enfuis par la sortie de secours à l’arrivée de la police ». Selon Le Progrès, un individu âgé de 16 ans a été interpellé et placé en garde à vue mardi soir. Une enquête a été ouverte et les pompiers ont pris en charge plusieurs blessés. Pas certain que le ticket offert aux spectateurs par le directeur du cinéma stéphanois, pour la séance de leur choix, ne suffise à leur faire digérer cette soirée gâchée.