417 km/h en Bugatti Chiron sur une autoroute allemande : Pas de sanction

Auto C’est l’histoire d’un milliardaire tchèque, collectionneur de Bugatti et grand amateur de records de vitesse. Il a été confronté au principe de précaution, au politiquement correct et, heureusement, à leurs limites.

Stéphane Lémeret
— 
Bugatti Chiron Pur Sport
Lancer le diaporama
Bugatti Chiron Pur Sport — DR

Radim Passer est un homme d’affaires riche, très riche. Sa fortune (la 33e au monde) lui permet entre autres de s’offrir des Bugatti au volant desquelles il aime filmer ses « exploits », en l’occurrence rouler le plus vite possible sur des autoroutes allemandes où la vitesse est illimitée. En 2015, il avait ainsi atteint les 402,5 km/h au volant d’une Veyron. Mais cela ne lui suffisait pas. Deux ans plus tard, notre homme remet donc ça, avec une Chiron. Mission accomplie, il atteint 417 km/h… tout en se filmant et en diffusant la vidéo sur les réseaux sociaux.

C’est précisément cela qui a posé un problème au ministère des transports et à la police, qui sur un ton vraisemblablement paternaliste lui ont rappelé que « toute personne participant à la circulation doit se comporter de manière à ce qu’aucune autre personne ne soit blessée, mise en danger ou gênée ou incommodée plus qu’il n’est inévitable dans les circonstances ». Ça tombe bien, ce brave Radim avait pris toutes ses précautions : il était parti avant 5 heures du matin quand l’autoroute était encore déserte et la lumière du jour suffisante pour rouler en toute sécurité, de même qu’il avait prévu des « éclaireurs » tout au long de son parcours pour le prévenir de tout danger éventuel.

Bugatti Chiron Pur Sport
Bugatti Chiron Pur Sport - DR

Au bout du compte, après plusieurs semaines d’enquête, le dossier a été refermé car il a été établi que le conducteur n’avait commis aucun délit. Aucune sanction n’a donc été retenue !