Essai Ford Mustang Mach-e: Transition en bonne voie

Auto Ford a choisi sa célèbre Mustang pour porter l’image de sa transition vers la mobilité électrique. Ce Mach-e n’est certes pas une Mustang traditionnelle, mais il n’est pas non plus une « simple » voiture électrique. Loin de là !

Stéphane Lémeret pour 20minutes

— 

Ford Mustang Mach-e Lancer le diaporama
Ford Mustang Mach-e — DR

S’il semble difficile de prime abord de rapprocher un crossover comme le Mach-e de la Mustang, les designers sont parvenus à transcrire les codes esthétiques du modèle emblématique au nouveau venu avec un certain brio. Les feux avant effilés confèrent un « regard » perçant, un élément de design singeant la calandre dans le bouclier avant met le célèbre Mustang bien en évidence, et la triple griffe verticale lumineuse assurent la filiation de la partie arrière.

Ford Mustang Mach-e
Ford Mustang Mach-e - DR

L’empattement de 3 mètres permet aussi de libérer beaucoup de place à bord. De même, le coffre affiche une contenance de 402 litres, et un second compartiment de 81 litres segmentable et lavable à l’eau prend place sous le capot avant. Mais l’élément clé de cet habitacle, c’est évidemment le grand écran de 15,5 pouces, qui fait office de poste de commande central pour l’ensemble des fonctions du véhicule.

Ford Mustang Mach-e
Ford Mustang Mach-e - DR

Les ingénieurs ont toutefois eu l’intelligence de conserver quelques commandes bien physiques au volant, et des commandes de climatisation qui restent apparentes au bas de l’écran en toutes circonstances. En outre, cet écran a été conçu tel un smartphone, avec des menus simples et ergonomiques et une présentation personnalisable selon les éléments que l’on souhaite afficher, ce qui le rend plutôt agréable et facile à utiliser. A cet écran s’ajoute un second bien plus modeste face au conducteur qui regroupe les informations nécessaires : vitesse, navigation ou encore l’autonomie restante.

Ford Mustang Mach-e
Ford Mustang Mach-e - DR

Grande autonomie et charge rapide

Cette autonomie varie de 400 à 610 km en fonction de la version retenue. La gamme s’articule autour de trois puissances et de deux capacités de batterie. L’offre la plus modeste débute à 269 ch avec une batterie de 76 kWh (68 kWh exploitables) et promet 440 km d’autonomie. La même puissance délivrée par 2 moteurs via les 4 roues motrices voit son autonomie réduite à 400 km. Vient ensuite la batterie de 99 kWh (88 kWh nets) proposée en roues arrière motrices pour assurer jusqu’à 610 km, ou avec une double motorisation et une transmission intégrale qui délivrent 351 ch.

Ford Mustang Mach-e
Ford Mustang Mach-e - DR

Dans les faits, avec cette dernière configuration, nous avons relevé une moyenne de 22 kWh/100km lors de notre essai en usage mixte. De quoi laisser présager de plus de 400 km bien réels avec la grosse batterie. Avec cette dernière, Ford autorise également des charges en courant continu à haute puissance, jusqu’à 150 kW. De quoi récupérer selon le constructeur 91 km par 10 minutes de charge. Sur la route, on reconnait immédiatement la patte des ingénieurs Ford dans les réglages du châssis. La direction précise et assez communicative et la prise de roulis parfaitement maîtrisée rendent le crossover particulièrement stable en courbes.

À partir de 48.990€.

Le Ford Mustang Mach-e AWD Extended en quelques chiffres

  • Moteurs : électrique (double) ; avant : 258 kW/351 ch ; 580 Nm
  • Transmission : aux quatre roues
  • Boîte : automatique
  • L/l/H (mm) : 4.713/1.881/1.625
  • Poids à vide (kg) : 2.182
  • Volume du coffre (l): 402 + 81
  • Batterie (kWh) : 99
  • 0 à 100 km/h (sec.) : 5,1
  • Vitesse maxi (km/h) : 180
  • Conso. Mixte WLTP (kWh/100km) :  16,3
  • Autonomie (km) : 540
  • Prix (€) : 65.500