Une Tesla 3 Cabrio, pour un été électrique

AUTO S’il doit être bien agréable de rouler à ciel ouvert avec pour seul bruit celui du vent, ceci n'est toutefois pas un modèle officiel de la gamme Tesla mais bien l'œuvre d'un préparateur californien, NCE (Newport Convertible Engineering)

Stéphane Lémeret pour 20 Minutes

— 

Tesla 3 cabrio
Tesla 3 cabrio — DR

Fondée en 1983, cette entreprise qui dispose d'antennes un peu partout dans le monde, y compris à Cannes et à Barcelone, se propose de découper n'importe quel véhicule. Déjà à son actif, et pour ne retenir que les productions les plus étonnantes : un pick-up Ford, une Porsche Panamera, une Jaguar XJ, un BMW X6… Bref, ils n'ont peur de rien !

Une version de la Tesla Model 3

Leur dernier cabriolet en date est une version ouverte de la Tesla Model 3. Comme vous le voyez, il a fallu recourir à un arceau, façon Peugeot 205 Cabrio, pour assurer à la voiture une rigidité acceptable. Autre particularité : le transformateur a conservé les quatre portes d'origine. C'est là que ça coince ! Premièrement parce que la recette du cabrio quatre portes convenait parfaitement aux énormes berlines américaines des années 50 ou 60, ce qui est nettement moins le cas pour une compacte moderne. Et en y regardant de plus près, on voit à quel point l'idée est bancale puisque, par exemple, lorsque la capote est repliée, les armatures articulées empiètent généreusement sur l'ouverture des portières arrière. Quant au look de la voiture recapotée… Hum ! NCE n'en est pourtant pas à son coup d'essai. On trouve en effet dans son portfolio un cabrio Tesla Model S, convertie cette fois en deux portes et magnifiquement exécutée.

Le prix ? Quelque 30.000$, rien que pour la conversion. Avis aux amateurs !