VIDEO. Improbable: Sur le banc toute la saison, Michy Batshuayi offre le titre à Chelsea

FOOTBALL Les hommes d'Antonio Conte sont champions d'Angleterre...

20 Minutes avec AFP

— 

Les joueurs de Chelsea fêtent leur nouveau titre

Les joueurs de Chelsea fêtent leur nouveau titre — SIPA

La Renaissance italienne: Chelsea a remporté vendredi soir son deuxième titre de champion d'Angleterre en trois ans, grâce notamment à l'entraîneur italien Antonio Conte, qui a repris en main une équipe en déshérence pour lui montrer la voie du titre.

Les «Blues» sont allés chercher dans la douleur à West Bromwich (1-0) leur 28e victoire de la saison, grâce à un but de Batshuayi en fin de match. Un but libérateur qui les place hors de portée de Tottenham avec encore pourtant deux matches à disputer en Premier League (trois pour les «Spurs»).

Tottenham, en s'accrochant jusqu'au bout aura fait durer un peu le suspense, mais ces «Blues» étaient vraiment trop forts depuis octobre. C'est en effet au début de l'automne que les Londoniens de l'Ouest ont posé les premières briques de leur formidable édifice, sur les cendres encore fumante d'une déroute à Arsenal.

Il faisait beau à l'Emirates Stadium cet après-midi-là, mais les «Blues» n'en appréciaient pas vraiment la douceur des derniers beaux jours: ils étaient menés 3-0 à la pause par les «Gunners» et végétaient à une médiocre huitième place. Bref, la saison prenait tristement le chemin de la précédente, terminée à une médiocre dixième place.

Mais après dix minutes en seconde période, Conte a chamboulé son équipe pour un système à trois défenseurs (3-4-2-1). Et ça a tout changé.

«Habituellement, mes équipes ne concèdent pas trois buts avant la mi-temps. Ca a été un choc. Ce match est toujours présent dans mon esprit», avait confié Conte en février.

«Cette décision a changé notre saison. Nous avions besoin d'un nouveau costume. Dans mon esprit, il y avait cette option car je savais que j'avais les joueurs pour», a commenté l'entraîneur vendredi soir.

Le succès s'est matérialisé le match suivant, le 1er octobre à Hull, première étape de la magnifique série de treize victoires consécutives qui les installera définitivement aux commandes.