Ligue 1: Les Parisiens s'imposent sans trop forcer... Lyon trop fatigué... PSG-OL à revivre en direct

FOOTBALL Les Parisiens ne peuvent pas se permettre de laisser filer Monaco en tête du championnat...

N.C.

— 

Julian Draxler célèbre son but avec ses coéquipiers lors de PSG - Lyon, le 19 mars 2017.

Julian Draxler célèbre son but avec ses coéquipiers lors de PSG - Lyon, le 19 mars 2017. — Franck Fife/AFP

PSG - LYON: 2-1 (score final)
Rabiot 34e, Draxler 40e; Lacazette 6e

23h01Bon allez, au dodo tout le monde. Enfin, vous faites ce que vous voulez mais moi en tout cas je m'arrête là pour ce soir. Merci d'avoir suivi ce match avec nous, on se retrouve très vite pour de nouveaux lives. Bisous bisous. 

22h59Rabiot au micro de Paga: «Beaucoup de gens ont été déçus, en colère, Nous aussi. On a encore le championnat à jouer, on aura besoin de tout le monde, du public. Le premier objecif reste la L1, ça va être serré jusqu'au bout, avec des matchs accrochés comme celui-là. Et puis on aura aussi une finale de Coupe de la Ligue. On a quand même une belle fin de saison à jouer». 

22h57: Et là 3 de retard sur Monaco. Même 4 si on compte la diff de buts. Mais c'est ça qui est bien !

 

93eTERMINE. Le PSG l'emporte et ne se laisse pas distancer par Monaco. Belle première période, une seconde beaucoup moins enlevée. Paris aurait pu appuyer et en mettre plus, m'enfin... 

91e: Ça me ferait tellement marrer que le PSG en prenne un, tiens...

lol3

pastore il est génial dommage qu'il soit si fragile :((

>> Ouep, il faut en profiter à chaque fois qu'on peut. 

88eMais NON Lucas t'as pas le droit de mettre ce centre dans le dos de Cavani, SERIEUX ! Y'avait but tout fait, suffisait juste de savoir faire une passe. 

86e: ZZZZZZzzzzzzzzzzZZZZZZZZZZ

84e: Si Paris réussit à se faire peur ce soir, c'est un vrai exploit. Les Lyonnais sont cramés, mais c'est plus drôle de ne pas les enfoncer apparemment. 

82e: C'est Ben Arfa au fait qui est entré à la place de Pastore. Non je déconne bien sûr... c'est Lucas. 

80e: Absolument rien à voir, mais je ne peux pas ne pas vous mettre la vidéo de L'action de ce dimanche soir, avec un grand L'. 

 

79e: Et Emery qui me sort Pastore. Mais POURQUOI ? Le mec s'amuse, laisse le et sort moi Di Maria plutôt non ?  

77e: Cavani qui dribble et qui fait la passe à Pastore dans la surface. Le monde à l'envers. 

75eDi MARIA ! Juste à côté ! Il était pas mal cet enchaînement contrôle-volée. Un poil trop croisé. 

72eIl se passe plus rien là. RIEN. Sérieux les gars, faut jouer au foot un peu !

69e: Par contre, les Parisiens, au lieu d'appuyer pour en marquer un troisième, jouent à nouveau à deux à l'heure. Genre c'est bon les gars, on gère. Faudra pas venir se plaindre quand un Lyonnais viendra planter une tête à la 89e sur corner. 

66e: Et Verratti qui s'y met, maintenant, avec 27 râteaux en 3 secondes pour éliminer 4 Lyonnais dans un périmètres de 2m carré. Oui ça fait beaucoup de chiffres à assimilier, je sais (attention, certains sont peut-être exagérés). 

64e: L'OL n'arrive plus à ressortir. Mais vraiment. Heureusement, Ghezzal est entré, à la place de Valbuena. Désolé. 

62eOH Cavani, le gourmand ! Belle louche de Javier pour l'Uruguyen, qui pense qu'il peut marquer d'un lob sans contrôle du gauche. Bah non.

60e: Au bout de 10 petits ponts que tu te prends, ça doit être un peu saoulant quand même.  

 

58e: L'OL ne passe plus le milieu de terrain. Un calvaire. 

55e: Pendant ce temps-là, Pastore continue sa promenade au milieu de terrain. Dribbles, ouvertures dans la profondeur. Le tout avec un joli glaçage chocolat dessus. 

54e: Et Matuidi à la place de Draxler côté Paris. Mouais. 

52e: Lacazette qui sort, remplacé par Darder. Y'avait pas un attaquant sous le coude ? 

50e: Ce dégagement aux poings de Trapp plein axe était immonde. Sachez-le. Heureusement pour lui, la demi-volée à la Luis Fernandez de Fékir passe au-dessus. 

49e: Aaaah c'est mal joué ça les Lyonnais ! Quatre contre trois à jouer, et passe entre deux mecs, que peut couper Marquinhos. Moche. 

47e: Oh Memphis la frappe des 30 mètres. Dommage, il aurait dû reculer de 25 mètres pour espérer marquer. 

46eC'EST REPARTI AU PARC. 

22h01: Au passage, 7e but de Draxler depuis son arrivée cet hiver. Solide quand même. 

yoyo95

Honteux ce vol arbitral, penalty flagrant non sifflé pour Lyon et derrière but pour Paris. Ça devient penible cette aide des arbitres pour Paris à chaque fois !!!

>> Alors non, il n'y avait pas penalty sur ce coup-là. Depay a été trop honnête en fait. Il a cherché à éviter Trapp, et du coup s'est déséquilibré lui-même. S'il avait continué sa course sans s'occuper du reste, le gardien lui serait rentré dedans et là, il y aurait eu péno. 

21h56: Point stat, offert par le site de la LFP. Légère domination des Parisiens, mais tout s'est renversé après la 30e minute en fait. 

PSG à gauche, OL à droite.
PSG à gauche, OL à droite. - LFP

 

45e+1MI-TEMPS. Lyon a fait un super début de match et a mené, avant de souffrir face à la fraîcheur parisienne. Rabiot et Draxler ont profité des offrandes de Pastore pour placer le PSG devant. 

45e: Ah dommage Pastore, la talonnade pour le une-deux avec Cavani était presque parfaite. Mais fallait la tenter, il a raison. 

43e: En tout cas, on ne s'était pas trompé. C'est un très bon match de foot, avec tout plein de buts dedans. 

41e: Moins de pression lyonnaise --> Plus d'espaces pour Pastore --> Régalade

 

40eDRAXLER plat du pied sécurité !! Encore une passe dé de Pastore qui sert parfaitement l'Allemand dans la surface. 

39e: Bien vu, Trapp l'évite. Et Memphis tombe à cause de l'élan. Le contre lyonnais était magnifique en tout cas. 

38e: Depaaaaay, pas péno là ?? Il dribble Trapp et s'écroule après avoir tenté de reprendre le ballon derrière. L'arbitre ne siffle rien en tout cas. 

37eDI MARIA !! La frappe enroulée qui partait lulu opposée. Enfin, un poil en-dessous, ce qui permet à Lopes de la boxer. Paris est en train de prendre le dessus. 

35e: Ça correspond à une période où le pressing lyonnais est moins fringuant. La fatigue commence peut-être à se faire sentir un peu. Les Parisiens en profitent en tout cas et sont mieux installés dans le camp adverse. 

34eRABIOT, L'EGALISATION !! Gros travail de Javier qui centre en retrait, repris au deuxième poteau par Rabiot du plat du pied. 

32e: By the way. 

 

30e: Aaaaaah le petit ballon de Di Maria qui n'atteint pas Cavani dans la surface. Mapou veillait (si si). 

28e: Outch Rabiot, la frappe 28 mètres au-dessus. Les pigeons de la Porte d'Auteuil ont eu très peur. 

27e: Rhaaaa Aurier qui ne s'applique pas assez sur ce centre ! Totoutard ça va se payer. 

Bagger

Je vois bien Paris laissez filer le titre en perdant 2-1...

>> Pour l'instant c'est ce qui se dessine; Mais il y a encore beaucoup de temps évidemment... Ce serait un gros choc en tout cas. 

25e: Ils sont nerveux quand même ces Parisiens... Va falloir penser à jouer au foot plutôt. Hein Cavani ? 

23e: Di Mariiiia, la Robben qui ne passe. Le buste de Diakhaby était sur la trajectoire. 

22e: Si les Parisiens passaient autant de temps à essayer de se faire des passes qu'à gueuler contre l'arbitre, ça irait beaucoup mieux pour eux. 

19e: Hop hop hop la tête de Rafael qui fait du bien. Draxler n'attendait que ça derrière lui, sur un centre d'Aurier au deuxième poteau. Il est pas grand l'ancien de MU mais ça fait déjà deux fois qu'il met sa tête là où il faut. 

17e: Les Parisiens ont obligation de réagir. Une défaite ce soir contre l'OL, c'est le titre qui s'éloigne + le signe que tu ne gagnes plus les gros matchs. Bref, la cata. 

15e: Le contre parisien, emmené par Pastore à 2000 à l'heure. Mais c'est mal joué par Draxler à la fin, son centre pour Rabiot est bien trop mou. Il a pas été aidé par les appels de ses coéquipiers l'Allemand, faut dire... 

14e: Rho lala encore le PSG dans le dur. Ils n'arrivent pas à sortir de leur camp et l'OL déroule pour approcher de leur surface. 

12e: Et bien et bien, on a senti au début que les Parisiens voulaient commencer fort mais les Lyonnais, avec leur compo offensive, vont les chercher haut et ne les laissent pas jouer. C'est très bien fait. 

11e: Evidemment, les Lyonnais n'en ratent pas une. Et on peut les comprendre. 

 

9eOH et l'OL tout près du 2e ! Quasiment le même ! Encore un corner, les défenseurs parisiens ne s'imposent pas, Diakhaby met sa tête et Trapp la sort avec l'aide de Maxwell qui intervient bien cette fois sur sa ligne. Chaud chaud chaud. 

7e: C'est Maxwell qui ne réagit pas et qui laisse Lacaz' pousser le ballon dans le but. Quelle erreur de concentration. 

6eOH LE BUT LYONNAIS ! Lacazette reprend au deuxième poteau une déviation de Rafael sur corner. 

5e: Mais Lyon ne panique pas. Ça ressort le ballon tranquillou avec Gonalons et Tolisso. 

4e: Paris veut mettre un gros rythme d'entrée, ça se sent. Et pour se mettre en confiance, et pour étouffer les Lyonnais s'ils ne sont pas bien remis de leur périple à Rome jeudi. 

2e: La première frappe du match est pour Draxler ! Feinte de décalage, tir des 20m. Dans la niche de Lopes, comme disait l'autre. 

1èreALLEZ GO !

20h58: Les joueurs entrent sur la pelouse... 

20h55: Et un tifo, un. 

 

20h52: Les joueurs sortent tranquillement des vestiaires, le Parc est quasi plein. On y vient à ce gros match du dimanche soir ! 

20h50: Et la deuxième lame. 

 

20h49: Message de soutien des Ultras à leurs joueurs. Le Barça, c'est derrière maintenant.

 

20h46: Je vous annonce que je suis très optimiste sur ce match. Rien qu'à regarder les compos... Il va être beau ce match, je le sens. 

20h43: Et pendant ce temps-là, ça parle OM et transferts sur le plateau du CFC. Si ça vous intéresse, je mets ça là. 

 

20h40: A noter que les mecs disposent leurs bouteilles d'eau en forme de Tour Eiffel. On ne juge pas. 

 

latendresse

Je vois bien un quatre a deux pour le psg.

>> Même plus besoin de vous demander vos pronos. C'est beau. Je signe tout de suite pour un 4-2 cher(e?) latendresse. Perso je vois un 2-1 PSG. Ça va être tendu pour l'OL un deuxième gros match en trois jours. 

20h35: L'OL met aussi toutes ses forces dans la bataille. Tolisso + Valbuena + Fékir + Depay + Lacazette. Boum. 

 

20h33: Sans plus attendre, la question que vous vous posez tous. Qui qui joue ? Et bien pour le PSG, Pastore est bien là, avec Rabiot et Verratti (perso ce milieu me plait beaucoup). Draxler et Di Maria sur les côtés. 

 

20h31Et hop, de retour. Ce dîner twinuts-crunch était fameux. Mais en dites rien à mon nutritionniste.

20h00Je vais me restaurer et on se retrouve dans une demi-heure pour le départ réel de ce live. A tout' braves gens. 

20h00: Ça nous fait en tout cas un beau petit match à suivre pour finir en beauté cette semaine, qui nous aura offert la qualif' de Monaco en Ligue des champions, celle de l'OL en Ligue Europa et une remontada de ouf de Lorient qui a marqué dans les 25 dernières minutes de son match à Nancy plus de buts à l'extérieur que depuis le début de l'année 2017. Quelle vie. 

20h00: La pression est davantage sur le PSG, évidemment, après la victoire monégasque à Caen cet aprem. Mais l'OL, fatigué après son voyage à Rome jeudi soir, ne peut pas non plus se permettre de lâcher ce match. L'OM et Bordeaux ne sont qu'à 4 points derrière et bavent comme des morts de faim sur leur 4e place. 

20h00SALUT SALUT. Tout le monde va bien ? Soyez les bienvenus pour ce joli PSG-Lyon qui nous attend en clôture de la 30e journée de Ligue 1. 

L’affiche est belle, les grands joueurs présents dans les deux camps, mais la pression, elle, penche clairement d’un côté. Après la nouvelle large victoire de Monaco un peu plus tôt dans la journée, à Caen (0-3), le PSG se présente sur sa pelouse ce soir avec l’obligation de l’emporter face à l’OL. Eliminés de la Ligue des champions, les Parisiens n’ont pas le droit de ne pas être sacrés champions de France, et avec six points de retard sur l’ASM au coup d’envoi, il n’y a pas de temps à perdre. Les Lyonnais, eux, ont un nouveau gros rendez-vous à négocier seulement trois jours après leur belle qualification pour les quarts de la Ligue Europa obtenue à Rome. Seront-ils fatigués ou portés par l’euphorie ? C’est ce qu’on va voir.

>> PSG-OL, on ne pouvait pas faire mieux pour finir cette belle semaine de foot. Soyez-là pour qu’on vive ça ensemble.