VIDEO. Tour de France: Froome sifflé? «C'est super que les supporters soient autant engagés», répond le Britannique

CYCLISME Le triple vainqueur de l'épreuve a beau faire tout ce qu'il peut, le public français ne l'aime pas...

J.L.

— 

Christopher Froome n'a pas que des amis dans le public au bord des routes du Tour de France.

Christopher Froome n'a pas que des amis dans le public au bord des routes du Tour de France. — Christophe Ena/AP/SIPA

C’est une polémique qui monte en mayonnaise chaque année depuis que Froome domine le Tour, avec plus ou moins d’intensité. Les fameux sifflets, crachats et bras d’honneur d’une partie (honteuse) du public français au passage du Britannique dans les principaux cols du Tour. On a encore eu un mauvais exemple dimanche lors du franchissement du col de Peyra Taillade, lorsque le leader de la Sky chassait le groupe des favoris après son ennui mécanique.

« C’était une étape dans le pays de Romain Bardet, on pouvait donc s’attendre à ce que la foule soit derrière lui, a placidement répondu Christopher Froome. L'accueil sur les routes de France a été super cette année, étant donné aussi que les coureurs français ont animé la course, ils ont eu des victoires d’étapes, Barguil avec le maillot à pois, Bardet qui lutte pour la victoire finale… C’est super que les supporters soient autant engagés. »

>> A lire aussi: Tour de France 2017: Bauke Mollema s'impose en costaud... Froome résiste à l'enfer... Revivez la 15e étape...

De la belle langue de bois comme on aime, ce qu’on se gardera bien de reprocher à Froome. Le pauvre ce qu’il peut pour se faire aimer du public du Tour de France, quitte à frôler la flagornerie grossière, parfois, quand il dit du bien des coureux hexagonaux et de leurs formidables supporters. Sans succès, pour l’instant.