Tour de France 2017: Romain Bardet a-t-il été favorisé par les commissaires? Voici le ravito-gate

CYCLISME Le Français a bu dans une bouteille alors qu'il n'avait pas le droit...

B.V.

— 

Romain Bardet, vainqueur de la 12e étape du Tour de France, le 13 juillet 2017.

Romain Bardet, vainqueur de la 12e étape du Tour de France, le 13 juillet 2017. — PHILIPPE LOPEZ / AFP

La combinaison interdite des Sky, l'exclusion de Peter Sagan, et maintenant le ravito-gate de Romain Bardet. Y a pas à dire, ce Tour de France 2017 est plein de polémiques marrantes. Voici donc une qui touche à notre Romain Bardet national et franchement, on a du mal à comprendre.

>> A lire aussi : VIDEO. Tour de France 2017: Mama mia, le craquage de Froome sur l'attaque de Bardet

Voici le topo:

> A la fin de l'étape menant à Peyragudes jeudi, trois hommes du groupe du tête (Rigoberto Uran, Romain Bardet et George Bennett) ont pris une bouteille d'eau de quelqu'un dans le public, ce qui est normalement interdit dans les 10 derniers kilomètres

> Choppés par les commissaires, Uran et Bennett ont été sanctionnés de 20 secondes au classement général

> Romain Bardet s'en sort lui indemne, car les commissaires ne peuvent pas affirmer avec certitude qu'il a bu dans cette bouteille

> Très énervé, le directeur sportif de la Cannondale Jonathan Vaughters a publié une vidéo dans laquelle on voit effectivement Romain Bardet boire dans la bouteille. Certains crient au complot pro-français. Vaughters passe sa soirée à envoyer des mails et des textos pour obtenir réparation.

> Coup de théàtre vendredi matin ! Vaughters annonce lui-même que l'UCI a décidé de revenir sur sa décision. Et plutôt que de pénaliser aussi Bardet, elle enlève sa pénalité à Uran.

Du coup, on reste en fait sur un statu-quo au classement général. Ce qui est très drôle compte tenu de la soirée folle passée par le DS de la Cannondale. Mais on se demande encore pourquoi plutôt que d'annuler la pénalité d'Uran, l'UCI n'a pas sanctionné aussi Bardet.