Hakan Sükür lors d'un match de Galatasaray en 2008.
Hakan Sükür lors d'un match de Galatasaray en 2008. - MUSTAFA OZER / AFP

L'ancien joueur international turc de football Hakan Sükür sera prochainement jugé pour «insulte» au président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, son ex-mentor politique, et risque jusqu'à quatre ans de prison, a rapporté mercredi l'agence de presse Dogan.

M. Sükür, surnommé le «Taureau du Bosphore» pendant sa carrière de joueur, est accusé par le parquet du district de Bakirköy d'Istanbul d'avoir insulté sur Twitter l'homme fort de Turquie, a précisé l'agence.

Depuis son élection à la présidence en août 2014, M. Erdogan, dont les détracteurs dénoncent régulièrement la dérive autoritaire, a multiplié les poursuites pour «insultes», visant aussi bien artistes et journalistes que simples particuliers.

Après une belle carrière sportive marquée notamment par une troisième place pour la Turquie à la Coupe du monde de football en 2002, M. Sükür était entré en politique aux côtés de M. Erdogan et avait été élu député en 2011 sur une liste de son Parti de la justice et du développement (AKP), au pouvoir depuis 2002.

Mais hostile à une décision de M. Erdogan de lancer une guerre à son ex-allié devenu son ennemi numéro 1, l'influent prédicateur Fethullah Gülen qui vit aux Etats-Unis dont il est réputé être un adepte, il avait démissionné de l'AKP en 2013.

Hakan Sükür qui a longtemps évolué au géant stambouliote de Galatasaray, a notamment inscrit le but le plus rapide de l'histoire de la Coupe du monde, en 2002, lors du match pour la troisième place, contre la Corée du sud, après seulement 11 secondes.

Il avait annoncé en décembre dernier s'être installé avec sa famille en Californie, aux Etats-Unis, selon la presse turque.

Mots-clés :