André-Pierre Gignac avec les Tigres contre les Pumas, le 13 décembre 2015.
André-Pierre Gignac avec les Tigres contre les Pumas, le 13 décembre 2015. - Christian Palma/AP/SIPA

On appelle ça la confiance. André-Pierre Gignac n’en finit pas de planter depuis qu’il est arrivé au Mexique l’été dernier. Principal artisan du sacre des Tigres en décembre, il a entamé le tournoi de clôture sur la même lancée. Et avec la manière s’il vous plaît. Samedi, face à Tijuana, il a claqué une frappe enroulée des 40 mètres qui a fini sa course dans la lucarne adverse. Comme ça, en première intention.

Alors certes, Tigres s’est incliné au final (1-2). Mais quel but… C’est Deschamps qui doit se friser la moustache (qu’il n’a pas).

Mots-clés :