Mathieu Valbuena lors du match de coupe de France Chambly-Lyon, le 20 janvier 2016.
Mathieu Valbuena lors du match de coupe de France Chambly-Lyon, le 20 janvier 2016. - AFP

Trois des maîtres chanteurs présumés dans l'affaire de la sex-tape du footballeur Mathieu Valbuena ont été remis en liberté, dont celui présenté par l'enquête comme le cerveau de l'entreprise, a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Versailles.

>> A lire aussi: Benzema a menti à Valbuena, il n'a pas vu la vidéo

Axel Angot et Younès Houass sont sortis de prison mercredi, alors que Mustapha Zouaoui, alias "Sata", a quitté sa maison d'arrêt vendredi. Un quatrième mis en examen, Karim Zenati, ami d'enfance du footballeur Karim Benzema, demeure en détention provisoire, a précisé le parquet. Karim Benzema, également mis en examen, est pour sa part toujours astreint à un contrôle judiciaire qui lui interdit notamment d'entrer en contact avec Valbuena, son coéquipier des Bleus.

Ces contraintes pourraient toutefois évoluer: la semaine dernière, la juge d'instruction a demandé au parquet son avis quant à une levée du contrôle. Ce dernier lui a répondu dans la foulée, a-t-il indiqué à l'AFP, sans révéler la teneur de ses réquisitions. Une décision pourrait intervenir dans les prochains jours.

Les deux joueurs apparaissent comme des piliers de l'équipe de France. Or, alors que l'Euro-2016 débutera en juin, la Fédération française de football (FFF) a précisé que Benzema, qui joue au Real Madrid, n'était pas sélectionnable tant que sa situation judiciaire n'évolue pas. La remise en liberté des trois suspects correspond à l'expiration de la durée maximale de détention provisoire prévue par la loi, quatre mois.

 

Mots-clés :