Le chauffage évenementiel, située au dessus du court,  ne concerne que 8000 places sur les 27 000 que compte le stade Pierre-Mauroy
Le chauffage évenementiel, située au dessus du court, ne concerne que 8000 places sur les 27 000 que compte le stade Pierre-Mauroy - F.Launay/20 Minutes

Ce week-end à Lille, on annonce une température moyenne de douze degrés. Des conditions météo qui concernent au premier plan les spectateurs de la finale de la coupe Davis. S'il fera entre dix-huit et vingt degrés sur le court et entre quatorze et seize  sur les premiers gradins grâce à l'installation d'un système de chauffage événementiel, une grande majorité du public risque d'avoir froid malgré la couverture du stade.

Car le reste du stade Pierre-Mauroy sera à température ambiante. Sur les 27 000 places, 19 000 ne seront pas chauffées. Les spectateurs devront donc bien se couvrir. Même si la Fédération Française de Tennis (FFT) a décidé de les réchauffer à  sa façon. «Tous les spectateurs qui ne bénéficieront pas de chauffage vont se voir remettre gratuitement un plaid de qualité (marque Carré Blanc). C'est une couverture de luxe que le public pourra garder. C'est aussi un cadeau souvenir car le plaid sera étiqueté finale de la coupe Davis», explique Sébastien Hette, responsable opérationnel de la finale à la FFT.

Un geste indispensable pour répondre au cahier des charges

Pour améliorer le confort du public, la Fédération n'a pas hésité à débourser 300 000 euros pour l'achat de 57 000 couvertures (19 000 personnes sur trois jours). Un geste rendu indispensable par le cahier des charges de la finale. «Ça faisait partie du dossier de candidature auprès de la fédération internationale. Il fallait avoir une mesure compensatoire pour le public qui n'aurait pas accès à une place chauffée», poursuit Sébastien Hette. Et ce n'est pas tout. En plus du plaid, chaque spectateur se verra aussi remettre un drapeau français. Histoire de mettre l'ambiance pour se réchauffer encore un peu plus. 

Mots-clés :