Le président François Hollande félicite l'athlète malvoyante Assia El Hannouni, après sa médaille d'or sur 200m aux Jeux paralympiques de Londres le 6 septembre 2012.
Le président François Hollande félicite l'athlète malvoyante Assia El Hannouni, après sa médaille d'or sur 200m aux Jeux paralympiques de Londres le 6 septembre 2012. - Capture d'écran/20minutes.fr

François Hollande a tout essayé, jeudi dernier, pour attirer l’attention d’Assia El Hannouni en tribunes, au soir de sa deuxième médaille d’or à Londres. Mais même avec toute la bonne volonté du monde, la championne paralympique n’aurait pas pu voir ses grands gestes après sa deuxième médaille d’or gagnée sur 200m.

Sur une vidéo diffusée par France 3, l’athlète malvoyante qui court avec un guide est félicitée par le président dans les couloirs du stade olympique. Celui-ci lui explique qu’il a «essayé de lui faire signe» pendant son tour d’honneur. «Perso, de là où j’étais je ne le verrais pas», lui a répondu El Hannouni, plutôt amusée par la scène.