VIDÉO. Et soudain, le monde entier parodie le «America first» de Donald Trump

HUMOUR Depuis plusieurs semaines les vidéos présentant avec humour un pays au président des États-Unis et l’invitant à venir le visiter, fleurissent sur YouTube…

Marie de Fournas

— 

France welcomes Trump | America First - France Second — RoberTV

Le 23 janvier dernier, les Néerlandais adressaient une vidéo à Donald Trump vantant les mérites des Pays-Bas. Une voix off imitant le langage et l’accent du président, des références à la politique de celui-ci et surtout beaucoup de second degré : le mouvement « America first, the Netherlands second » était né. La guerre pour occuper la seconde place après les États-Unis aussi.

>> A lire aussi : VIDEO. Quand les Néerlandais présentent les Pays-Bas à Donald Trump

Très vite, des pays des quatre coins du monde, suivent le mouvement et lancent leur propre vidéo. Toutes commencent de la même manière : « This is a message from the government of… ». S’ensuit une description du pays qui surfe sur des faits réels, détournés, des clichés ou tout simplement de l’humour très second degré. Le tout est décrit dans un américain typique de Donald Trump (pour être sûr qu’il comprenne).

La France et les murs. « Nous adorons aussi les murs. Nous en avons d’ailleurs construit un super après la Première Guerre Mondiale pour se protéger des Allemands. Il s’appelait "la ligne Maginot". Elle a été tellement efficace que l’on a dû vous appeler pour venir nous sauver. »

L’Allemagne et le second degré. « L’Allemagne a une grande histoire. La meilleure histoire du monde entier. De grands politiciens : grands leaders, si intelligents, avec de super coupes de cheveux et de beaux costumes. Et qui ont fait devenir l’Allemagne grande à nouveau ». Le tout sur des images avec Adolf Hitler.

Le Nigeria et les femmes. « Regardez notre football féminin. Nos femmes sont si fortes, elles sont comme des hommes. Vous adoreriez ! Pas de vraies femmes =  pas de chattes à empoigner ».

L’Italie et le fond de teint de Trump. « Nous avons le soleil. Tellement de soleil. Notre soleil est tellement gros, que vous n’avez pas besoin de dépenser tout votre argent pour avoir l’air orange. Spectaculairement orange monsieur le président.

La Belgique et le Manneken-Pis. « Chaque week-end il est habillé de différents petits costumes. Quand vous viendrez en Belgique nous serons contents de l’habiller comme une prostituée russe pissant sur votre lit ».

Le Kazakhstan et leur président Nursultan Nasarbajew. « Il est le président depuis 1990, 27 ans. Depuis le temps où le pays existe hors de l’Union soviétique. Même si la loi dit que le président ne peut être réélu qu’une seule fois après 5 ans. Mais on s’en fout ».

La Suisse et l’UE. « Vous n’aimez pas l’UE ? Nous la détestons aussi. La Suisse n’a jamais fait partie de l’UE. Jamais. Le Brexit pourrait s’appeler ‘Shwexit’, or ‘Swixit’, or ‘Helvetix’, or ‘Switzerleave’»

Le Maroc et les migrants. « L’Europe est faible, des losers. Avec tous les réfugiés et les migrants qui envahissent leurs terres, à ce rythme, l’Europe fera bientôt partie du Maroc ».

Mais il y a aussi : la Nouvelle-Zélande, l' Angleterre, la République tchèque, la Pologne, la Chine, la Slovénie, la Slovaquie, le Japon, l’ Israël, l’ Algérie, l’ Australie, l’ Autriche, la Russie, Singapour, le Danemark, la Finlande, la Croatie et encore beaucoup d’autres !

BONUS : Le Mordor, la terre du Seigneur des anneaux. « Nous sommes très très racistes, vous adoreriez. Nous n’acceptons que les Orques, le reste est une fausse race ».