Qui n’a pas un jour rêvé de pouvoir se désinscrire des touts les sites ou services inutiles qui pullulent sur Internet ? Rien d’impossible en soi, mais cette tâche longue et fastidieuse décourage d’avance la plupart des internautes. Mais ça, c’était avant que deux mystérieux développeurs suédois ne lancent le site Deseat.me.

>> A lire aussi : Moscou accuse des «services secrets étrangers» de préparer une cyberattaque contre elle

La plate-forme d’une simplicité et d’une austérité assez désarmante, permet de vous désinscrire de la plupart des sites et des services auxquels est associé votre compte Gmail. L’application recense tous les services, sites ou mailling-list reliés à votre adresse mail. Qu’il s’agisse de réseaux sociaux ou de boutiques en ligne, la plateforme va ensuite vous proposer un lien pour chaque service associé à votre compte afin de vous permettre de vous en désabonner, voire de supprimer votre compte.

Vie privée et sécurité des données

Deseat.me rappelle beaucoup le fonctionnement de unroll.me, ce site qui permet de se désinscrire en un clic des newsletters qui polluent votre boîte mail. Seul inconvénient, cela ne fonctionne pour le moment qu’à partir d’un compte Gmail. Le site est encore en développement est devrait toutefois prochainement s’ouvrir à d’autres serveurs mails.

On sait très peu de choses de Wille Dahlbo et Linus Unnebäck, les deux développeurs suédois à l’origine de Deseat.me qui se contentent d’à peine quelques lignes sur leur site pour se présenter. « Nous sommes très attentifs à la vie privée et à la sécurité des données. C'est notre souci le plus grand, expliquent les deux développeurs. C'est pour cette raison que l'on vous propose de l'appliquer à votre ordinateur. La seule chose que vous nous donnez, c'est les comptes que vous souhaitez supprimer. C'est tout. Et comme on utilise le protocole OAuth de Google, nous n’avons accès à aucune information ».

Effectuer un grand ménage est en effet, ce qu’il y a de mieux à faire pour éviter de se faire pirater. En supprimant l’accès à vos données personnelles à des sites que vous n’utilisez plus, votre sécurité digitale est d’autant mieux assurée.