Illustration du logo Apple
Illustration du logo Apple - SIPANY/SIPA

Gare à vous, utilisateurs de Macs, vous non plus n’êtes pas à l’abri des virus. Depuis l’infection d’ordinateurs par un logiciel malveillant ce vendredi, un vent de panique souffle sur les utilisateurs d' Apple. La cause de cette terreur ? « KeRanger », un « ransomware ». Quèsaco ? Un virus extrêmement répandu sur Windows qui une fois installé sur votre ordinateur, « chiffre » certains fichiers (photos, PDF, musique…), c’est-à-dire les rend illisibles, et vous demande de payer une rançon pour les récupérer.

Comment KeRanger est-il arrivé là ? Via la mise à jour de « Transmission », un logiciel open source, gratuit, qui permet de télécharger sur des réseaux BitTorrent. Tanguy de Coatpont, directeur général de Kaspersky Lab France et Afrique du Nord, a expliqué à 20 Minutes quelles étaient les conséquences de cette cyber attaque.

Le virus KeRanger a-t-il fait de nombreuses victimes ?

Non, il s’agit d’une attaque de faible envergure car finalement il y a peu d’utilisateurs qui connaissent Transmission et qui plus est, on fait une mise à jour la semaine dernière. Mais ce qui est intéressant, c’est que c’est très courant dans le monde Windows, et malheureusement ça commence à arriver dans le monde Macintosh.

S’agit-il d’une attaque inédite de ce genre de virus sous Mac ?

Non, ce n’est pas une première. En juin 2014, nous avions publié un article sur « Filecoder », qui était le premier ransomware sur Mac. Il n’était pas vraiment fonctionnel, mais il avait été découvert par les équipes de Kaspersky. Mais KeRanger est en effet le premier qui fonctionne vraiment, puisqu’il y a eu des victimes.

Les attaques sur Mac demeurent encore assez rares ?

Pour vous donner un ordre d’idées, dans notre base de virus, nous en avons un peu plus de 24.000 environ sous Mac. Ça peut paraître beaucoup mais c’est très peu en comparaison avec Windows où on recense jusqu’à 10 millions de virus différents. Il y a encore de la marge de manœuvre. Mais c’est un mythe de dire qu’il n’y a pas de virus sous Mac, il y en a moins, mais il y en a.

Les utilisateurs de Mac doivent-ils tout de même craindre d’autres attaques de ce genre ?

Oui car de toute manière, on assiste en ce moment à de grandes vagues d’attaques, notamment de ransomwares, et c’est vraiment en train de déborder sur le monde Mac. Il faut certainement s’attendre à une intensification car malheureusement, les gens payent. Ce genre de virus est très difficile à contourner, il y a bien entendu des solutions techniques, mais les gens qui sont infectés, s’ils n’ont pas de sauvegardes à jour et qu’ils ne payent pas, ils ne retrouveront jamais leurs documents. Sans compter sur ces « rançons » qui sont assez peu importantes. Et tant qu’ils paieront, ça se développera.

 

Infographie des attaques sur Mac

Pour aller plus loin, voici quelques chiffres supplémentaires sur les attaques de virus sur Mac. Depuis 2012, les attaques d’adwares sur les systèmes OS X ont été multipliées par 5 et en 2015, près de 6 millions d’attaques uniques ont été recensées par Kaspersky.

Infographie Kaspersky
Infographie Kaspersky - Kaspersky Lab

 

 

Mots-clés :