Le logo de Flash Player, d'Adobe.
Le logo de Flash Player, d'Adobe. - ADOBE

Un petit pas pour la pub et un bond de géant pour le Web. Mardi, Google a annoncé que ses réseaux publicitaires banniront les annonces en Flash à partir du 2 janvier 2017. A partir du 30 juin 2016 AdWords et DoubleClick, la régie mobile de Google, n’accepteront déjà plus ce format, mais les anciennes réclames auront un sursis de six mois. Les seules victimes épargnées sont les vidéos en Flash, qui seront toujours acceptées.

Pour remplacer Flash, il faudra créer des annonces en HTML 5, la mise à jour du langage du Web qui permet notamment de facilement intégrer des contenus multimédias.

Il s'agit d'une bonne nouvelle pour le Web, alors que le plugin d'Adobe représente une grosse faille de sécurité et consomme des ressources folles, surtout sur mobile. Bon débarras!

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé