Tour de France 2018: Cort Nielsen offre un doublé à Astana... Calmejane décevant sur ses terres... Revivez la 15e étape...

CYCLISME Le peloton du Tour de France s'élance aujourd'hui de Millau pour rejoindr Carcassonne en fin de journée...

W.P.

— 

C'est beau, la France
C'est beau, la France — Christophe Ena/AP/SIPA

Tour de France 2018 - Etape 15

Millau - Carcassonne (181,5km)

1) Cort Nielsen
2) Pozzovivo

3) Mollema

Allez, il est l'heure de fermer ce live et de s'octroyer une bonne journée de repos avant de se faire très mal aux jambes dans les Pyrénées! A ciao bon dimanche. 

Calmej très triste sur la ligne d'arrivée :'(

 

0km: Le peloton franchit la ligne à deux à l'heure. Le panache, le vrai. On bascule officiellement sur la journée de repos. 

0km: Le peloton arrive à l'instant à Carcassonne. RAS malgré la tentative de Coup de bordure de la Sky à 10km de l'arrivée. 

0km: Correction, Calmejane fait 7e. La déception est totale. Il paye ses choix stratégiques douteux. 

 

0km: VICTOIRE DE CORT NIELSEN!!! Il était beaucoup trop fort pour Pozzo et Mollema! Calmejane fait 5 ou 6, j'ai pas bien vu. 

1,4km: ATTAQUE DE POZZOVIVO! Mais Cort Nielsen suit, Mollema lui emboîte le pas... Ca se finira au sprint!

2,8km: L'erreur de Calmejane, c'est quand même de s'être accroché une grosse pancarte au dos en annonçant fièrement partout qu'il viserait la gagne sur cette étape, étant donné qu'il arrivait chez lui. 

3,9km: Attaque du désespoir pour Lilian Calmejane! Mais il y a 20 secondes d'écart entre les deux groupes... Personne ne l'aide en plus de ça.

4,5km: OH LE COUP DE BORDURE DES SKY DANS LE PELOTON!!!!

5,8km: Calmejane piégé! Ils s'enterrent . Déjà 200m d'écart entre les deux groupes, c'est cuit pour Lilian. Pourquoi est-il allé gaspiller des forces inutilement en début d'étape???

6,6km: Ca attaque dans tous les sens, Calmejane est le seul à ne rien tenter. Donc soit il n'a plus de cannes, soit il n'a pas envie. 

8,3km: Attaque de Pozzovivo! Cort Nielsen suit et continue seul en tête... C'est étonnant! Alors qu'il est le plus fort au sprint. Le groupe se reforme. Pozzo se retroube à l'arrière de ce groupe. 

9,7km: Les kilomètres défilent et Cort Nielsen n'est pas attaqué. Il va régler tout le monde au sprint, ça va être vite vu tout ça.

13km: Sans surprise, c'est fini pour Majka. Repris par le groupe de huit, dont Calmej. derrière, Dan Martin a repris Sagan mais n'a quasiment plus d'avance sur le peloton.

18,8km: Il s'obstine, Majka, il s'obstine... Mais pas sûr que ce soit suffisant. 15 secondes d'avance, avec du vent, beaucoup de vent. C'est mission impossible, mais pour un mec aussi costaud que le Polonais.

21km: Rafa Majka va se faire manger par le groupe de poursuivants et c'est Cort Nielsen qui est heureux.

25km: AAAAAAAH ROMAIN BARDET! Il prend un virage un peu trop large et part à la faute. Sans conséquence mais on sent qu'il est pas bien le Français, sur ce Tour.

26,3km: Bardet voulait faire la descente, mais la Sky s'est vite replacée en tête de peloton. No pasaran!

28km: Une minute d'avance pour Dan Martin sur le peloton des favoris. Il aura réussi à reprendre du temps sur les autres gars du top 10, le bougre. 

31,7km: Le vainqueur de cette journée mouvementée, c'est Alaphilippe. Aucun candidat au maillot à pois n'a brillé aujourd'hui, pendant qu'Alaph se reposait à l'arrière. 

35,8km: Il descend bien, ce bougre de Rafa Majka. 30 secondes d'avance sur Cort Nielsen et Mollema. Le groupe Calmejane va recoller sur le duo. 

41km: Rafa Majka est passé en tête au sommet. Derrière, Mollema et le surprenant Cort Nielsen le poursuivent. Ils accusent un retard de 25 secondes. Derrière, Calmejane et compagnie ont une dizaine de secondes de retard. 

44km: Eh, eh! Dan Martin compte 30 secondes d'avance sur le peloton. Ca grimpe doucement mais sûrement en faveur du leader d'UAE. 

44,8km: Majka poursuit son effort et compte 25 secondes d'avance sur les poursuivants, où l'on retrouve Lilian Calmejane, qui s'était fait lâcher dans un premier temps. 

46,1km: Majka a repris les deux de devant et les a déposés! Pendant ce temps, Dan Martin ne creuse pas. Il n'a que 15 secondes d'avance. 

47,2km: Et sinon, il est où Calmejane? Il fait quoi? C'est quoi le projet? 

47,7km: ATTAQUE DE DAN MARTIN DANS LE PELOTON!

48km: ATTAQUE DE MAJKA! Il est fort le coureur de la Bora. Le seul à le suivre... C'est Magnus Cort Nielsen. Bon, le sprinteur a tenu 100 mètres avant de lâcher. 

48,3km: Ca sera très compliqué pour le duo français de basculer en tête du pic... 50 secondes d'avance seulement. Et dire que ça n'a pas attaqué. 

49,8km: Oouuuuh Pozzo accélère dans le groupe des poursuivants et les hommes de tête perdent 40 secondes d'un coup. Pfiouh, quel numéro.

50,6km: La sélection se fait dans le groupe des 28 poursuivants sous l'impulsion de Pauwels. Mais devant, Greiller et Bernard tiennent le coup. Toujours 2 min d'avance pour eux. 

53km: Pas d'attaque dans le groupe des poursuivants et près de deux minutes d'avance pour le duo de tête. 

55km: C'est parti pour le Pic de Nore (1ère catégorie). 12 kilomètres d'ascension, dont les 7 premiers seront les plus compliqués, avec des passages 9-10%. Calmejane va-t-il replanter une banderille? 

57km: Ca vient de tomber >> Des arrêtés préfectoraux seront pris jusqu'à la fin du Tour de France pour interdire l'utilisation des fumigènes au passage de la course, suite aux incidents de vendredi. 

59km: Bon bah mon prono s'est avéré inexact. Les deux hommes passent en tête au sprint intermédiaire, et comptent une minute d'avance au pied de la dernière ascension de la journée.

 

63,4km: Oh merde, je l'avais complètement loupée cette vanne. Essepcionneeeeel!

 

66km: Julien Bernard rejoint Fabien Greiller. L'écart ne grimpe pas. Dix secondes, pas plus... Sagan ne laissera certainement pas filer ce duo à l'approche du sprint intermédiaire. A moins que lui aussi ne fasse le jump. 

68km: Fabien Greiller a attaqué, il compte une bonne dizaine de secondes d'avance sur les poursuivants. 

 

77km: Skujins, Grellier et Van Avermaet s'extirpent du groupe de tête. Enfin ils essayent? Derrière, Sagan prend la tête du groupe de chasse.

85km: En parlant de Sagan, sachez que le Slovaque va tuer un peu plus le suspense dans la course au maillot vert dans une vingtaine de km, où aura lieu le seul sprint intermédiaire de l'étape. 

94km: Peter Sagan fait la descente, il se passe rien. Donc je fais le tour des vannes sur Twitter. Y'en a des pas mal. 

 

95,8km: Sinon à part ça, on fait du tourisme dans le peloton. 6 minutes de retard.

98km: JONCTION! Calmejane s'est laissé rattraper par le groupe de tête. On espère qu'il ne fera pas les frais de ces efforts dans le pic de Nore. 

103km: Calmejane vient de se faire remonter les bretelles par son directeur sportif, revenu à sa hauteur en bagnole pour lui dire en gros, d'arrêter ses conneries. 

105km: Une seule minute d'avance pour Calmejane. La Direct Energie court comme Europcar à son apogée. Calmej' is the new Pierre Rolland. 

107km: Arnaud Démare est de retour dans le peloton, après avoir été largué très tôt dans cette 15e étape. Il ne semble pas au mieux, le bougre. 

 

112,5km: Finalement il re-roule. Moi je comprends que dalle à cette histoire. Ou alors c'est le soleil qui me tape sur le cerveau. 1'20 d'avance. 

115,7km: Lilian Calmej passe en tête au sommet du col de Sié (2e catégorie) mais semble ralentir de manière assez incompréhensible... A quoi joue-t-il? 

117km: Pendant ce temps, Froome montre à Geraint qui est le boss en lui disant de se bouger un peu le cul.

 

117km: Mais c'est qu'il a plus d'une minute d'avance sur le groupe de poursuivants, le coquin! C'est très bien parti pour Calmej', cette histoire. 

118km: CALMEJANE A ATTAQUE! Il est parti tout seul devant. C'est quoi le projet? Désolé, j'avais la tête ailleurs (en vrai, je mate Eurosport qui retransmet moyennement la course, y'a Virenque qui parle dans une voiture décapotable et flambe avec ses lunettes de soleil.)

119km: 29 coureurs devant mais pas de traces d'Alexandre Benalla, qui pouvait pourtant viser de beaux poings au classement de la castagne sur les pentes du jour. 

120km: Ah merde, je remarque seulement maintenant la présence de Pauwels dans l'échappée. Menace pour le maillot à pois de Julian Alaphillpe, puisque le Belge est troisième au classement de la montagne. 

124km: Petit point sur la course. Le peloton a laissé filer une échappée où figure Lilian Calmejane, dont je vous disais plus bas qu'il avait des vues sur cette étape. Il y a vraiment du beau monde dans cette échappée. Mollema, Sagan, Soler; Terpstra... On risque pas de s'emmerder, ça attaquera sûrement dans le col de première catégorie. 4 minutes d'avance pour ce beau monde.

14h30: Allleeeeeez c'est parti! Je suis là, j'espère que vous aussi. On est parti pour un après-midi en semble, à parler vélo, échappées, sieste, suceurs de roues et j'en passe.

En attendant, je vous laisse avec le profil de l'étape.

 

Il fait beau, il fait chaud, vous êtes sans doute en vacances ou au moins en week-end. les conditions sont donc idéales pour jouir d’une étape dominicale du Tour de France. Le top du top étant de la suivre avec nous, en toute modestie. Enfin bref, aujourd’hui, étape de transition entre Millau et Carcassonne, avec trois ascensions, une en 3e catégorie, la deuxième en 2e catégorie et la dernière de 1ère catégorie (à 40 bornes de la fin). Le reste sera une histoire de descentes et faux plats descendants. Une étape pour audacieux. Le Français Lilian Calmejane a d’ores et déjà annoncé qu’il donnerait tout aujourd’hui pour remporter son étape de cœur sur ce Tour 2018. On espère qu’il y arrivera.

>> Rendez-vous à 14h30 (au plus tard) pour le début de ce live