Les tournois de tennis face à «la mafia» des matchs truqués

TENNIS Le tournoi de la Villa Primrose à Bordeaux qui a débuté lundi a pris des mesures pour lutter contre la corruption des joueurs et les paris en ligne…

Clément Carpentier

— 

Le BNP Paribas Primrose de Bordeaux se déroule jusqu'à dimanche.
Le BNP Paribas Primrose de Bordeaux se déroule jusqu'à dimanche. — Clément Carpentier - 20 Minutes
  • Le tennis serait touché par un « tsunami » de matchs truqués selon un rapport indépendant publié en avril.
  • Les tournois secondaires comme le Challenger de Bordeaux sont particulièrement dans le viseur des parieurs.
  • Face à ce phénomène, les organisateurs avec l’ATP essaient de se protéger.

Ils sont là ! Dans les tribunes, dans les allées du tournoi ou encore au bord des cours d’entraînement. Ils ne font pas de bruits. Ils se noient dans la masse. Pourtant, plusieurs d’entre eux sont régulièrement expulsés manu militari des tournois de l’ATP et de l’ITF car ils tentent de truquer des matchs de tennis :

Toutes les semaines, on en retrouve. Vous voyez d’un seul coup débarquer cinq personnes venues d’Europe de l’Est. On sait que ce sont des parieurs. Ils ne sont pas là par amour du jeu. »

Cet habitué des tournois secondaires (Challengers et Futures) souhaite garder l’anonymat. Le sujet reste très sensible. Encore plus depuis la publication, le mois dernier, d’un rapport indépendant de la Tennis Integrity Unit (TIU) qui estime que le tennis mondial est frappé par un « tsunami » de matches truqués.

Le BNP Paribas Primrose de Bordeaux n’y échappe pas. Même si « aucun joueur » n’est jamais venu se plaindre auprès de Jean-Baptiste Perlant, le directeur du tournoi reconnaît avoir vu « des défaites surprenantes voire bizarres. Des matchs truqués ? C’est probable ! »

Les paris en ligne depuis les tribunes

Certaines personnes n’hésiteraient pas à proposer 15.000 ou 20.000 euros à des joueurs pour les corrompre. « Parfois, ce n’est même pas ce que gagne le vainqueur du tournoi », rappelle-t-il avant d’évoquer son autre inquiétude. Les paris en ligne depuis les tribunes. D’ailleurs, Jean-Baptiste Perlant accueille toute la semaine une personne de l’ATP payée pour débusquer les tricheurs :

Il est face à de véritables pros. Les gens se camouflent. Ils ne sortent plus le téléphone. Certains appuient juste sur un bouton dans leur poche [pour parier] avant que l’arbitre valide le score. C’est une vraie mafia. »

Certains personnes trichent en pariant en ligne depuis les tribunes.
Certains personnes trichent en pariant en ligne depuis les tribunes. - Clément Carpentier - 20 Minutes

Ces parieurs peuvent en effet anticiper plus facilement le vainqueur d’un point depuis les tribunes. Par exemple quand un joueur boise son coup ou se prépare à smasher. Alors comment faire pour lutter contre ça ? A Bordeaux, il existe plusieurs mesures :

  • Une personne surveille les tribunes
  • Le tournoi a une liste noire de personnes à qui on refuse l’accréditation
  • Un formulaire d’explication à l’accueil

« Comme le dopage… »

Des mesures bien « trop légères » pour Nicolas. Ce jeune spectateur regrette « la suspicion autour des matchs. On ne peut jamais être sûr à 100 %. Il y a parfois un gros doute surtout sur les premiers tours en voyant les scores. » Si les jeunes Français croisés semblent très protégés par leur entourage face ces phénomènes, « un joueur plus vieux, qui n’a plus de résultats, est-il tout aussi imperméable aux propositions ? », se demande Nicolas.

Jean-Baptiste Perlant, lui, veut réussir « à repérer cette mafia » et « durcir les sanctions contre les joueurs pour les dissuader » de participer à des matchs truqués ou à des paris en ligne. Mais comme il ne rappelle justement : « C’est comme pour le dopage, ils ont toujours un temps d’avance sur nous… »

>> A lire aussi : Trois matchs du tournoi de Wimbledon 2017 sont suspectés d'avoir été truqués

>> A lire aussi : 34 personnes arrêtées en Espagne pour des paris truqués dans le tennis

>> A lire aussi : Murray ne comprend pas que les sociétés de paris sponsorisent des tournois de tennis