Lucas Pouille a raté une belle opportunité à New-York.
Lucas Pouille a raté une belle opportunité à New-York. — Mike Frey/BPI/Shutterst/SIPA

TENNIS

VIDEO. US Open: Pouille avait le tableau du tournoi de Trifouilly-les-Oies, mais il s'est fait rouler dessus par Schwartzman

Le Français avait un bon coup à jouer en huitième de finale...

Un an après une cuvée historique avec trois représentants (Pouille, Gaël Monfils, Jo-Wilfried Tsonga) en quarts de finale, du jamais-vu en Grand Chelem depuis le début de l'ère Open, aucun n'a dépassé cette fois les 8e de finale. Lucas Pouille est tombé de haut: le N.2 français a subi la loi de l'inattendu Argentin Diego Schwartzman 7-6 (7/3), 7-5, 2-6, 6-2.

Le Nordiste avait pourtant pris l'avantage dans les première et deuxième manches, mais il n'a pas réussi à concrétiser: «Il y a beaucoup de tristesse et de déception, je suis passé à côté d'une belle occasion, même si c'est un très, très bon joueur de tennis», a-t-il constaté.

>> A lire aussi: Roland-Garros: Pas lourd, sociable, humble... Mais pourquoi diable tout le monde aime Lucas Pouille?

Dans cette partie de tableau où les têtes de série et favoris ont rapidement mordu la poussière, il est désormais acquis qu'un joueur méconnu du grand public disputera sa première finale d'un Grand Chelem.

Il s'agira de Schwartzman (N.33), de l'Espagnol Pablo Carreno Busta (N.19), qui a mis fin au parcours du prodige canadien Denis Shapovalov 7-6 (7/2), 7-6 (7/4), 7-6 (7/3), du Sud-Africain Kevin Anderson (N.32) ou de l'Américain Sam Querrey (N.21) qui a fait forte impression en balayant l'Allemand Mischa Zverev (N.27) 6-2, 6-2, 6-1.