Wimbledon: Le gazon est pourri, les matchs sont trop longs, Djokovic, c'est Jean-Michel Bougon en ce moment

TENNIS Le Serbe a multiplié les coups de gueule après sa victoire contre Mannarino en 8e de finale mardi...

J.L. avec AFP
Novak a des trucs à dire à propos de l'organisation de ce Wimbledon 2017.
Novak a des trucs à dire à propos de l'organisation de ce Wimbledon 2017. — Tim Ireland/AP/SIPA

Novak Djokovic n'est pas encore à la retraite, mais il est déjà en train de virer vieux papy râleur. Victorieux d'Adrian Mannarino en 8es de finale de Wimbelon en trois manches après avoir passé son temps à pester contre le monde entier, le Serbe a sorti la sulfateuse en conférence de presse, critiquant tout ce qui bouge.


1 - Le gazon

«Les terrains ne sont pas super cette année et beaucoup de joueurs pensent la même chose que moi. Je suis certain que les jardiniers sont les meilleurs du monde mais l'herbe reste la surface la plus difficile à maintenir en état», a expliqué «Djoko» qui a fait remarquer à l'arbitre de chaise qu'il y avait un «trou au milieu du court».

2 - L'heure de son match

«Je crois que c'était la mauvaise décision de ne pas nous faire jouer hier soir. Le Court central a un toit et des projecteurs, on aurait pu jouer jusqu'à 23h00 (NLDR: l'heure du couvre-feu instauré pour ne pas gêner les riverains)». «Raison de sécurité: c'est l'excuse que l'on a eue. Je ne vois pas la logique de nous empêcher de jouer sur le Court central.»

3 -  La durée globale des renconres à Londres (en référence à la défaite d'Isner 15-13 au 5e set)

«John Isner et Nicolas Mahut sont entrés dans l'histoire avec un match de 11 heures (en 2010). C'est pour ça qu'on garde cette règle?», s«C'est formidable pour le suspense mais les joueurs doivent retourner sur le court le lendemain. (...) Jouer un match de cinq ou six heures, puis revenir le lendemain, ce n'est pas ce que votre corps souhaite», a ajouté le Serbe, pointant le fait que sur herbe, la surface la plus rapide, un jeu de service est plus dur à breaker, ce qui peut rallonger la durée des matches».

Notre conseil à Novak, opposé à Berdych ce mercredi en quarts de finale? Prends une tisane, va faire un spa, et détends-toi un peu, tu stresses tout le monde.