Tournoi de Bercy: «Ça m'a fait réagir», Tsonga remercie le public parisien pour ses sifflets

TENNIS Après un premier set catastrophique, le Français a réussi à se qualifier pour les quarts de finale...

A Bercy, R.B.
— 
Jo-Wilfried Tsonga à Bercy le 3 novembre 2016.
Jo-Wilfried Tsonga à Bercy le 3 novembre 2016. — MIGUEL MEDINA / AFP

On va être franc, on vous préparait déjà le papier « jeudi noir pour les Français à Bercy ». Après  et Lucas Pouille, c’était au tour de Jo-Wilfried Tsonga de se préparer à sortir sans gloire dès les huitièmes. Opposé à Kei Nishikori, le Français a commis un premier set catastrophique, perdu 6-0 en vingt-trois minutes.  , le public de Bercy a alors copieusement hué son joueur.



« J’avais envie de bien faire, ça m’a sans doute rattrapé, et là, je me fais siffler, Là tu te dis : "Vous me sifflez ? OK, pas de problème." C’est presque une bonne chose, car ça m’a fait réagir et poussé à être plus efficace. Je me suis réveillé avant qu’il ne soit trop tard. »



Et hop, le deuxième set remporté 6-3. Et bim, les deux balles de match sauvées dans la troisième manche. Et tchac, la victoire sur le Japonais (0-6, 6-3, 7-6), agacé par les bruyantes manifestations de joie du public de Bercy dans le dernier set. « Les spectateurs m’ont soutenu à la fin, sourit Tsonga. C’est bien, car ça a distrait mon adversaire. » Vous nous refaites pareil vendredi soir