US Open: Pour Flavia Pennetta, c'est «le moment parfait pour arrêter»

TENNIS L'Italienne a annoncé sa retraite dans la foulée de son sacre à New York, samedi...

N.C. avec AFP
— 
Flavia Pennetta a annoncé après sa victoire en finale de l'US Open, le 12 septembre 2015, qu'elle prendrait sa retraite en fin d'année.
Flavia Pennetta a annoncé après sa victoire en finale de l'US Open, le 12 septembre 2015, qu'elle prendrait sa retraite en fin d'année. — David Goldman/AP/SIPA

Une victoire en Grand Chelem et puis s'en va. «C'est le moment parfait pour arrêter», a expliqué l'Italienne Flavia Pennetta, qui a annoncé après sa victoire en finale de l'US Open samedi soir qu'elle prendrait sa retraite en fin d'année.

Les choses se sont-elles déroulées plus facilement que vous ne le pensiez en finale face à votre compatriote et amie Roberta Vinci?

Non pas vraiment. Le premier set n'avait rien de facile. On était tendues toutes les deux. En réalité, ce n'était pas facile de jouer face à l'une de mes meilleures amies sur le circuit, que je connais depuis si longtemps. On a disputé notre premier l'une contre l'autre on avait neuf ans, on a tellement vécu de choses ensemble, on a partagé la même chambre au centre national d'entraînement, on pourrait écrire un livre sur tout ce qu'on a vécu. Depuis (vendredi), l'émotion que je ressentais était intense. Ce n'était pas facile à gérer. Mais je suis vraiment contente parce que le premier set était très dur. Mais au deuxième set, je me suis mise à mieux jouer. Je suis vraiment fière de tout ce que j'ai accompli cette semaine.



Vous jouez si bien, pourquoi prenez-vous votre retraite à la fin de l'année?

Parce que parfois la compétition devient difficile pour moi. Quand vous jouez 24 semaines par an, vous devez vous battre chaque semaine, sinon, les choses se passent mal. Aujourd'hui je sens que je n'en ai plus les capacités. Alors le moment est parfait. C'était une décision très dure à prendre, mais je suis contente de l'avoir prise. Je suis heureuse et fière de moi. Vous savez, trois jours avant Roland Garros, j'avais envie de me retirer du tournoi. Je ne l'ai pas fait, mais dès lors que vous commencez à trop penser, il est temps de s'arrêter.

Remporter l'US Open rend-il cette décision plus difficile ou plus facile?

Ni l'un ni l'autre. Que je gagne ou que je perde (samedi) n'aurait rien changé. La décision était prise. Si dans mes rêves, je devais choisir la meilleure manière de tirer ma révérence, ce scénario serait idéal.