VIDEO. Roland-Garros: Pour Gilles Simon, «Wawrinka a été bien plus fort, tout simplement»

TENNIS Le Français n’a pas fait le poids…

B.V.

— 

Gilles Simon à Roland-Garros, le 31 mai 2015
Gilles Simon à Roland-Garros, le 31 mai 2015 — Christophe Ena/AP/SIPA

«J’ai perdu, c’est décevant et je n’aime pas cela, voilà le sentiment qu’il me reste.» Mais pas de colère, de frustration ou de regrets. Gilles Simon a sauté contre Stan Wawrinka en huitièmes de finale de Roland-Garros et franchement, il n’y avait pas photo (6-1, 6-4, 6-2). Ce que le Français a d’ailleurs assez facilement après la rencontre. «Il a été bien meilleur, tout simplement, explique Simon. Il avait le temps de poser son jeu. Il frappait fort tout le temps, il envoyait tout ce qu’il avait à chaque fois. Il a une balle très lourde. Il arrivait à me repousser facilement en deux coups de raquette alors que pour moi, c’était très dur de la faire bouger.»

Bref, «Gillou» s’est fait surclasser. Rappelant qu’il avait en face de lui un sacré client – «c’est un joueur, quand il est en confiance, qui est très fort, un des rares qui a pu surclasser Djokovic sur des passages entiers» -, il a surtout manqué de puissance dans un court balayé par le vent et le froid. Ce qu’il reconnait sans mal: «De m’affronter moi, dans ces conditions, cela a dû lui convenir parfaitement bien. Je n’ai pas réussi à lui créer assez de stress».

>> VIDEO. Roland-Garros: Vu le début du match entre Monfils et Federer, on vous conseille vivement de regarder la suite lundi

Et du coup ça pique. «Sur mes trois derniers Roland, j’ai perdu en 5 sets. Là, ça me rappelle quand j’avais perdu contre Soderling et que j’avais pris que des missiles tout l’après-midi. Il avait juste joué trois fois mieux que moi et il y a juste à dire: ‘bravo, tu as été plus fort’.»

Alors bravo, Stan.