Open d'Australie: Serena Williams l'emporte et s'offre son 19e titre du Grand Chelem

TENNIS Serena Williams a battu Maria Sharapova en finale de l'Open d'Australie samedi, son 19e titre majeur...

N.C. avec AFP

— 

Serena Williams a remporté contre Maria Sharapova le 19e titre du Grand Chelem de sa carrière, lors de l'Open d'Australie, le 31 janvier 2015.
Serena Williams a remporté contre Maria Sharapova le 19e titre du Grand Chelem de sa carrière, lors de l'Open d'Australie, le 31 janvier 2015. — Andy Brownbill/AP/SIPA

Serena Williams entre un peu plus dans la légende. La N.1 mondiale a remporté à Melbourne le 19e tournoi du Grand Chelem de sa carrière, en battant la Russe Maria Sharapova 6-3, 7-6 (7/5), samedi, en finale de l'Open d'Australie. Grâce à ce succès, l'Américaine âgée de 33 ans dépasse ses compatriotes Chris Evert et Martina Navratilova. Elle est désormais la deuxième joueuse la plus titrée de l'histoire du tennis, derrière l'Allemande Steffi Graf et ses 22 tournois du Grand Chelem.

C'est la deuxième victoire consécutive en Grand Chelem pour la cadette des soeurs Williams, qui avait remporté début septembre l'US Open. Elle s'est imposée pour la sixième fois de carrière à Melbourne. Son dernier succès dans l'hémisphère Sud remontait à 2010. Forfait en 2011, elle n'y avait pas brillé lors des trois précédentes éditions, ne faisant pas mieux que les quarts.

Sharapova très tendue

Sa victoire, la seizième d'affilée contre sa dauphine, ne souffre d'aucune contestation. Serena Williams a allégrement dominé ce match grâce à un service performant (18 aces) et une agressivité démultipliée. La reine de la WTA a profité de l'apparente tension de son adversaire pour faire le break d'entrée. Offensive en retour de service, l'Américaine a fait souffrir une Sharapova timorée.

La rencontre a été interrompue environ 15 minutes à cause la pluie dans le premier set, alors que l'Américaine menait 3-2, service à suivre. Une fois le toit déployé au-dessus du court central, Serena a pu reprendre sa marche en avant.  S'encourageant sans cesse, à base de «Come on!» (Allez!), pour témoigner sa détermination à sa rivale, la N.1 mondiale s'est procurée une première balle de match à 5-4, sauvée par Sharapova. La superstar russe a retardé l'échéance jusqu'au tie-break, où Williams a fait la différence grâce à des retours puissants avant de finir... sur un ace.