Roland-Garros: «Il y a eu quelques larmes»... Kvitova émue par sa première victoire post-agression

TENNIS Petra Kvitova faisait son grand retour depuis son agression...

William Pereira

— 

Petra Kvitova
Petra Kvitova — https://twitter.com/alizecornet/status/868789797686583296

Elle est revenue, elle a revu, elle a revaincu. Pour son premier match en 2017 et surtout depuis son agression au couteau en décembre dernier à son domicile lors de laquelle elle avait été blessée à la main, Petra Kvitova n’a pas fait dans le détail face à Julia Boserup (6-3, 6-2). Un match pas comme les autres pour la Tchèque. Forcément.

Kvitova arrêtera si elle ressent des douleurs à la main

« Hier j’y pensais, j’anticipais. Javais du mal à savoir comment j’allais me sentir… j’allais peut-être devoir retenir mes larmes. Ça n’a pas été le cas à part quelques petites larmes après la balle de match », a déclaré, souriante, la joueuse en conférence de presse d’après-match.

La revenante a également évoqué avec émotion le soutien qu’elle avait reçu pendant sa convalescence. « J’ai eu beaucoup de soutien sur les réseaux sociaux et ça vous fait avancer. Ces messages vous aident et c’est ce qui vous permet de retrouver la motivation. »

Si sa prestation semble de bon augure pour la suite, il reste néanmoins impossible de savoir si Kvitova a les moyens d’aller loin à Paris cette année, pour des raisons purement médicales. « Le contact avec la raquette a été particulier, mais je n’ai pas eu de douleurs. J’ai promis à mon médecin que si j’avais mal je cesserai complètement », a-t-elle révélé, elle qui a souffert lors de son retour à l’entraînement.

« Au début je jouais pendant 15 minutes et mes doigts gonflaient donc j’arrêtais l’entraînement. Mais depuis un mois, ça va », nous rassure la Tchèque qu’on est déjà très contents de voir au deuxième tour de Roland.