Bayern - PSG : Encore raté... Les Parisiens tristement éliminés à Munich... Revivez le match en direct

Football Trois semaines après sa défaite à domicile (0-1), en 8es de finale aller de la Ligue des champions, le PSG s'est encore incliné ce mercredi à Munich (2-0) lors du match retour

Nicolas Stival
— 
Hugo Ekitike et les Parisiens ont été piteusement éliminés ce mercredi à Munich par le Bayern, en 8es de finale de la Ligue des champions.
Hugo Ekitike et les Parisiens ont été piteusement éliminés ce mercredi à Munich par le Bayern, en 8es de finale de la Ligue des champions. — Christof Stache / AFP

L’ESSENTIEL

  • Après la défaite au match aller de ces 8es de finale de Ligue des champions, le 14 février au Parc des Princes contre le Bayern (0-1), le PSG s'est de nouveau incliné (2-0) ce mercredi à l’Allianz Arena de Munich.
  • Pour la cinquième fois lors des sept dernières saisons, Paris ne verra pas les quarts de finale de C1. Après avoir raté le coche en première mi-temps, l'équipe de Christophe Galtier a été punie en deuxième période, avec des buts d'Eric Maxim Choupo-Moting (61e) et de Serge Gnabry (89e).
  • La composition du PSG : Donnarumma - Hakimi, Marquinhos (cap.), Ramos, Danilo Pereira, Nuno Mendes - Vitinha, Verratti, Fabian Ruiz - Mbappé, Messi.
  • La composition du Bayern Munich : Sommer - Stanisic, Upamecano, De Ligt - Coman, Goretzka, Kimmich, Davies - Müller (cap.), Musiala - Choupo-Moting.



01h12 : Allez, on vous propose de noter les joueurs du PSG (oui, même Hugo Ekitike et Juan Bernat)



23h14 : Allez, on va se pencher sur les articles d'après-match... Bonne soirée à toutes et tous !
23h11 : Les statistiques du match


Des statistiques qui ne reflètent pas forcément la domination allemande.
Des statistiques qui ne reflètent pas forcément la domination allemande. - SofaScore / 20 Minutes


23h01 : Et voici le but du 2-0

Un contre rondement mené, comme on disait lorsque Hervé Mathoux et Vincent Hardy présentaient Téléfoot.




22h59 : Comme l'an dernier, le PSG est sorti dès les 8es de finale

C'est la 5e fois sur les 7 dernières campagnes européennes que Paris s'arrête à ce stade de la compétition. Je ne suis pas forcément fan des statistiques, mais celle-ci veut tout dire.

22h54 : C'EST FINI !!! PARIS EST ELIMINE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS

On dirait le scénario d'Un jour sans fin, la vie de ce club...

90e+4 : But de Mané servi par Sané ! Mais il est refusé pour hors-jeu

Allez, faut siffler la fin là M. Orsato, c'est un massacre.

90e+3 : Quelle deuxième mi-temps cataclysmique du PSG !

Christophe Galtier va avoir les oreilles qui chauffent énormément.

5 minutes de temps additionnel

Pour rien, puisque tout est plié.

89e : Gnabry tue le faible suspense qui restait !!!

A l'origine, c'est encore un ballon de Verratti perdu, sur un tacle de Kimmich à 20 mètres des buts allemands. Et à l'arrivée, Gnabry, fraîchement entré, plante le but qui achève les derniers espoirs du PSG.

88e : Oh le bon débordement de Zaïre-Emery ! Mbappé est empêché de reprendre ce centre par Davies, auteur comme Upamecano d'un match incroyable
86e : Quel banc du Bayern ! Coman et Müller sortent, Cancelo et Gnabry entrent

En face, les remplaçants du PSG font pâle figure.

85e : Upamecano est superbe ce soir ! Cette fois, le défenseur français du Bayern s'illustre devant Hakimi, parfaitement servi en profondeur par Zaïre-Emery
82e : Ramos encore tout près d'égaliser de la tête sur un corner de Messi !

C'est à côté...

81e : Vitinha sort, Ekitike entre alors que Mendes, lessivé, laisse sa place à Bernat. Côté bavarois, c'est Sadio Mané qui relaie Musiala

Pas exactement la même limonade...

79e : Danilo empêche Sané de reprendre ce bon centre de Coman !

Le Portugais est décidément un gars fiable, et ça ne court pas le vestiaire du PSG.

77e : L'excellent retour de Bitshiabu devant Sané, après avoir perdu le ballon

Le Titi fait une entrée plus que correcte dans le marasme collectif de cette 2e mi-temps.

76e : Zaïre-Emery remplace Ruiz

Le tout jeune Parisien fête ses 17 ans aujourd'hui. Pas sûr qu'il siffle ses bougies dans le vestiaire.

75e : Sané qui glisse au moment de frapper !

Sergio Ramos était resté debout et a gêné l'attaquant allemand, dont le tir passe à côté.

72e : Pour être tout à fait honnête, nous sommes plus près du 2-0 que du 1-1

Ce qui est plutôt gênant, étant donné que Paris doit marquer deux fois pour continuer à espérer.

69e : Le contre de 80 mètres du Bayern, caviardé par Sané

A peine entré en jeu, l'attaquant allemand se trompe sur ce contre lancé par Coman, en voulant resservir le Français alors que Davies était seul sur sa gauche. Bon retour de Nuno Mendes aussi, il faut le dire quand c'est bien.

68e : Choupo-Moting, le héros du soir, est remplacé par Sané

Et voici le but marqué par l'attaquant du Bayern, après cette énorme erreur de Verratti.




67e : Frappe en pivot de Mbappé dans un angle fermé !

Sans souci pour Yann Sommer.

64e : QUEL ARRET DE SOMMER DEVANT RAMOS !!!

Splendide détente du remplaçant de Neuer sur cette tête de l'Espagnol, à la réception d'un corner tiré par Messi.

63e : Sacrée histoire que celle de Choupo...

Moqué pour sa maladresse quand il jouait à Paris, il vient de marquer son troisième but lors de ses trois derniers matchs contre le PSG...

61e : BUT DE CHOUPO-MOTING !!! CELUI-LA EST VALABLE

Verratti perd un ballon dans sa surface devant Müller et Goretzka, ce dernier sert l'ancien Parisien qui marque sans forcer. Paris doit marquer deux fois pour espérer rester en vie.

59e : Les ballons reviennent sans arrêt devant la surface parisienne

Le milieu du PSG est dominé et comme les deux de devant ne défendent pas, tout repose sur une arrière-garde déjà remaniée deux fois.

56e : Embrouille entre Nagelsmann et Galtier !!!

A l'origine de l'embrouille, un tacle très sévère de Choupo-Moting sur Nuno Mendes « oublié » par M. Orsato.

55e : Je ne sais pas si ce sont les changements en défense qui les ont perturbés, mais les Parisiens sont décevants depuis le retour des vestiaires
52e : But de Choupo-Moting refusé pour hors-jeu !!!

De zéro à héros ? L'attaquant du Bayern reprend de la tête un magnifique ballon de Musiala et il marque, mais c'est un hors-jeu de Müller qui est signalé. Le VAR confirme la décision terrain mais c'est très, très limite...

51e : Merci Choupo !!!

A deux doigts de frapper à 6 mètres des buts parisiens, l'ancien attaquant du PSG est repris magnifiquement par Danilo. Puis l'attaquant camerounais contre, en position de hors-jeu, une frappe d'un autre Bavarois.

49e : Cette entame de 2e mi-temps est plutôt confuse

Mbappé n'était pas si loin d'ouvrir la marque, mais sa frappe a été rapidement contrée.

48e : La relance catastrophique de Donnarumma !!

Les Bavarois n'en profitent pas...

22h04 : C'est reparti !!!
22h02 : Mukiele sort déjà ! Le défenseur parisien, qui avait remplacé Marquinhos à la 36e minute, était incertain avant le match...

C'est le tout jeune Bitshiabu (17 ans) qui entre

21h50 : 45 minutes très animées mais sans but

Le PSG s'est créé une occasion incroyable avec Vitinha (regardez la vidéo, c'est du grand n'importe quoi). Pour l'instant, Paris est éliminé, mais franchement, il y a largement la place pour passer, même si le Bayern Munich s'est bien repris après un début délicat. On se retrouve dans quelques minutes.





21h47 : MI-TEMPS !!!
2 MINUTES DE TEMPS ADDITIONNEL
45e : Succulent ce duel entre Alphonso Davies et Achraf Hakimi

Cette fois, c'est le Parisien qui a pris le dessus sur le Bavarois.

43e : Messi se fait balancer par de Ligt

Mais M. Orsato laisse jouer.

41e : Le PSG tout près de la correctionnelle cette fois

Ramos perd un ballon chaud, Davies enrhume Hakimi et le centre du Canadien est sauvé par Mukiele (enfin, il me semble que c'est ce bon Nordi qui dégage).

38e : Mais non Vitinha !!!!!

Qu'est-ce qu'il a raté le milieu portugais !!! Yann Sommer a fait absolument n'importe quoi  en remontant le ballon au pied, Hakimi a bien pressé le gardien bavarois mais Vitinha se précipite après avoir récupéré le ballon et De Ligt sauve sur sa ligne la tentative trop molle.

36e : Bon, c'est trop dur pour le capitaine parisien, qui se tient les côtes et n'en peut plus

Nordi Mukiele fait son entrée, Kylian Mbappé récupère le brassard. 

33e : Paris joue à 10 !

Marquinhos est sorti du terrain. 

32e : Bel arrêt de Donnarumma !!!

Bon, cette fois Musiala avait parfaitement joué le coup et enrhumé Danilo, impeccable jusque-là. Mais la frappe du gauche de l'international allemand est repoussée par l'Italien qui se couche bien.

30e : Musiala joue à l'envers pour l'instant

Contrôle pas terrible et transversale directement en touche alors qu'il visait Davies. Dieu sait pourtant que le joueur allemand est talentueux, comme on a pu (brièvement) le voir à la Coupe du monde.

26e : Coman va beaucoup plus vite que Ramos

Bon, c'est un peu comme dire que l'eau mouille, mais c'est particulièrement flagrant sur cette action. Heureusement pour le PSG, Gigio était vigilant.

25e : QUELLE OCCASION PARISIENNE !!!

Le dragster Nuno Mendes accélère sur son flanc gauche mais préfère servir Messi aux 6 mètres plutôt que tirer. Davies, bien revenu, puis Sommer empêchent le champion du monde de marquer. 

23e : Encore un bouchon d'un Allemand sur Messi !!!

Cette fois, c'est l'aimable Goretzka qui commet une grosse obstruction. Pour l'instant, M. Orsato ne sort pas de carton.

21e : Messi revient très bas chercher les ballons

Kimmich le fauche avant que la Pulga ne puisse vraiment se mettre en route.

19e : Mbappé !!! Petit filet !

Tout est parti d'une percée de Lionel Messi qui a évité un gros bouchon de De Ligt. On sait que Kylian est un danger constant, mais il ne faut pas jouer trop systématiquement sur lui.

17e : Premier arrêt pour Donnarumma

Leon Goretzka a envoyé un pruneau comme il les aime à ras de terre, sur le sol rendu humide par la pluie. Sans souci pour le gardien de la Squadra Azzurra.

16e : Alors non Danilo...

Remonter un ballon, à la rigueur, mais tenter une roulette quand on est défenseur central, c'est interdit.

14e : Le choc Mbappé - Sommer !!!

Pas de panique, rien à voir avec Schumacher sur Battiston en 1982. Mais Kyky va tellement vite qu'il a besoin de place pour s'arrêter.

13e : Aïe Marco ! Le tacle sur Choupo était beau, mais l'ouverture sur Mbappé beaucoup moins
11e : Première action vraiment construite du match, et elle est parisienne

Elle aboutit à un centre beaucoup trop long d'Hakimi mais c'est prometteur.

10e : Tacles de Kimmich puis de Müller sur Messi

Les Bavarois mettent un gros pressing sur les Parisiens qui tentent de maîtriser le ballon.

6e : Oh non Kylian...

Passement de jambes puis accélération devant Upamecano mais son ballon file en 6 mètres et l'attaquant des Bleus s'effondre grossièrement... 

5e : Ce duel Danilo Pereira - Choupo Moting promet beaucoup

Ce ne sera pas l'affrontement le plus technique de l'histoire du foot, mais ça va envoyer physiquement.

2e : Frappe de Mbappé dans la niche de Sommer

L'attaque éclair du PSG !!! Joli une-deux entre Kyky et Fabian Ruiz, avec une talonnade du Français puis une splendide ouverture de l'Espagnol pour la flèche bondynoise qui avait pris la profondeur. Premier frisson dans la défense allemande.

2e : Premier ballon pour Gigi Donnarumma

C'est bon, pas de boulette.

21h00 : C'est parti, amusez-vous bien !!!!
20h57 : L'hymne de la Ligue des champions retentit

C'est une purge musicale mais je sais que mon opinion reste minoritaire.

20h56 : Marquinhos est bien présent à la tête de ses troupes !!!

Peut-être était-ce une envie pressante, allez savoir...

20h55 : Bonne remarque

Et bravo pour la vanne Ibrahimovic.




20h47 : Du côté de Londres, il y aura 10 minutes de retard

Le car des joueurs du Milan AC est arrivé en retard au Tottenham Hotspur Stadium, indique L'Equipe.

20h46 : Marquinhos est de retour à l'échauffement

Bon, ben on va attendre jusqu'au coup d'envoi pour être fixé.

20h45 : C'est de bonne guerre...




20h40 : Marquinhos est rentré plus tôt que ses collègues au vestiaire

Selon Canal+, le capitaine du PSG, longtemps incertain car touché aux côtes, a écourté son échauffement. Nordi Mukiele a intégré le groupe des titulaires.

20h35 : Alexandre Letellier est bien là

J'espère que le gardien numéro 3 du PSG sortira une autobiographie à la fin de sa carrière, il n'y a pas mieux placé que lui dans le vestiaire parisien. 




20h21 : Au fait, il y a un autre match ce soir

Un petit Tottenham - Milan AC. A l'aller, les Italiens l'avaient emporté 1-0. Clément Lenglet est titulaire pour les Spurs (Hugo Lloris est blessé), comme Mike Maignan, Pierre Kalulu, Théo Hernandez et Olivier Giroud chez les Rossoneri.






20h05 : Une bien belle stat




20h01 : Notre collègue Nicolas est arrivé à destination !!!

Voilà une soirée qui démarre bien.

19h55 : Et voici celle du PSG !

On devine le profil gauche de Neymar à la 51e seconde. Mais bien sûr, le Brésilien n'est pas là.





19h45 : La compo du Bayern est tombée !

Strictement aucune surprise. Le défenseur international croate Josip Stanisic est bien préféré à João Cancelo.




19h42 : « Achraf Hakimi et Marquinhos vont démarrer », confirme Galtier
19h40 : Christophe Galtier, plutôt détendu avant ce choc crucial pour son avenir

L’entraîneur parisien répond à Canal+ : « C’est un grand défi, bien évidemment. Il faudra être à la fois solides et jouer notre jeu. J’ai des joueurs qui aiment bien avoir la possession. On a aussi des joueurs capables d’être vite dans la verticalité. Il faudra être très attentifs sur le plan défensif face à une équipe qui utilise bien la largeur, il faudra être aussi présent dans les duels dans la surface. C’est aussi à l’opposé de ce que nous avons fait pendant plus d’une heure au match aller, faire en sorte de récupérer le ballon le plus tôt possible et de bien l’utiliser. »

19h34 : On ne refuse rien au Petit Prince de Bondy




19h18 : Un arbitre qui rappelle de mauvais souvenirs au PSG

L'Italien Daniele Orsato avait officié lors de la finale de la Ligue des champions 2020 à Lisbonne, puis lors du quart de finale retour au Parc des Princes la saison suivante. A chaque fois, le Bayern avait battu le PSG, sur le même score (1-0). Bon, cela n'avait pas empêché Paris de passer en demi-finale en 2021, grâce à son succès de l'aller à Munich (2-3).


Daniele Orsato lors du match de Serie A entre Bologne et l'Inter Milan, le 26 février 2023.
Daniele Orsato lors du match de Serie A entre Bologne et l'Inter Milan, le 26 février 2023. - Alessio Marini / LiveMedia / Shutterstock / Sipa



18h57 : A part ça…

Hatem Ben Arfa a récupéré un petit pécule, pas négligeable en ces temps de forte inflation. Bon, pour le PSG, c’est comme lâcher une pièce de 10 centimes dans la fontaine de Trévi à Rome et faire un vœu.



18h32 : Aucune surprise donc dans l’équipe attendue côté PSG

Cela devrait donner ceci, dans le 5-3-2 prévu : Donnarumma - Hakimi, Marquinhos (cap.), Ramos, Danilo Pereira, Nuno Mendes - Vitinha, Verratti, Fabian Ruiz - Mbappé, Messi.



18h01 : Marquinhos titulaire, Hakimi aussi selon « L’Equipe »

On s’en doutait, mais le quotidien sportif confirme que le capitaine brésilien du PSG sera bien présent dans l’axe de la défense ce soir, malgré sa déchirure intercostale. Plus vu depuis le match aller à cause de soucis récurrents aux ischio-jambiers, en proie par ailleurs à des soucis judiciaires, le piston droit marocain est également apte.

17h44 : Les tirs au but, une loterie ?

Pas sûr du tout, comme l'explique Jérémy dans cet excellent papier.



17h16 : Le doute Marquinhos

Oui, le capitaine parisien sera (normalement) titulaire ce soir. Mais il sera sans doute diminué par des douleurs intercostales. Etant donné que le Brésilien ne traverse pas la meilleure période de sa carrière, on a hâte de voir ce que ça va donner face à l'ancien Parisien Choupo-Moting.

17h00 : Qui es-tu Kingsley Coman ?

Il a planté le PSG, son club formateur, lors de la finale 2020, puis de nouveau à l’aller voici trois semaines. Il a un palmarès aussi long qu’un nom de bourgade galloise. Et pourtant Kingsley Coman reste méconnu. Avant de partir à l’assaut de la Bavière (bonne nouvelle, il n’est plus très loin), Nico Camus a commis ce bel article.



16h45 : Thierry Henry et le « Big Man » Mbappé

Consultant (entre autres) pour CBS Sport Golazo, Thierry Henry semble prêt à mettre une pièce sur Paris, en se demandant comment le Bayern va faire pour « arrêter le Big Man », aka Kyks Mbappé, d’autant que le 5-3-2 parisien est, selon « Titi », « pas mauvais du tout ». L’ancien arrière central international anglais Micah Richards place également le PSG comme favori, en raison de la présence de sa star dès le coup d'envoi, alors que Jamie Carragher, autre ex-arrière des Three Lions (et de Liverpool bien entendu) s’inquiète surtout du possible dernier match de Lionel Messi en Ligue des champions.





16h31 : Les fans du PSG seront-ils là, malgré les grèves dans les transports ?

Antoine s'est penché sur leur cas, sachant que 3.800 supporteurs parisiens étaient initialement attendus à l'Allianz Arena. Une pensée au passage pour notre collègue Nicolas (oui, encore un) qui fait tout pour rallier la Bavière avant le coup d'envoi.


16h15 : Pas que des mauvais souvenirs pour le PSG

Six victoires de chaque côté, 16 buts marqués par le Bayern, 15 par le PSG. L'historique des face-à-face entre les deux équipes en Ligue des champions est très équilibré, même si la finale 2020 remportée par le club allemand (1-0) compte double... 

Néanmoins, Paris reste sur une qualification face à Munich, lors des quarts de finale 2020-2021, avec une victoire en Bavière (2-3) suivie d'une défaite au Parc (0-1). A l'époque, le champion de France avait bénéficié de la règle du but inscrit à l'extérieur, qui n'existe plus. L'équipe alors entraînée par Mauricio Pocchetino était tombée ensuite en demie contre Manchester City après deux revers (1-2 au Parc, 2-0 en Angleterre).



16h00 : Bonjour à toutes et tous !

Le jour de gloire est-il arrivé pour le PSG ? Réponse dans quelques heures. D'ici là, on entre gentiment dans notre avant-match avec ce papier sur le Kyky de tous les Kykys.



08h00 : Haut les cœurs, ami(e)s du football !

Pour le PSG, c’est déjà LE rendez-vous de l’année. OK, le club parisien va empiler en fin de saison un nouveau titre de champion de France, mais il court toujours désespérément derrière une coupe aux grandes oreilles dont il a failli enfin caresser les lobes en 2020. Le Bayern Munich et l’ancien Titi Kingsley Coman l’en avaient empêché du côté de Lisbonne (1-0).

Même score et même buteur le 14 février dernier, au Parc des Princes et en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Mais cette fois, il y a une possibilité de se rattraper, ce mercredi en Bavière. D’autant plus que Kylian Mbappé sera aligné d’entrée à l’Allianz Arena. L’homme-record du PSG n’avait joué qu’un peu moins de 40 minutes au Parc car le prodige, qui avait cru égaliser avant que le VAR n’intervienne, revenait tout juste de blessure.

» Bon, on ne va pas vous faire un dessin pour illustrer l’enjeu de ce match, donc rendez-vous dès 16 heures !