PSG-Leipzig : Paris s'en sort au courage... Revivez le match en live

FOOTBALL Les Parisiens ont à tout prix besoin d’une victoire contre Leipzig ce soir

Aymeric Le Gall

— 

Neymar contre Leipzig
Neymar contre Leipzig — FRANCK FIFE / AFP

22h56: On peut quand même saluer la fin du match des Parisiens, qui se sont jetés comme des morts de faim sur les tous les ballons. C'était beau.

 

 

96e: C'est terminé ! Pas loin d'être la victoire la plus immonde du PSG de l'ère qatarie, sans aucune volonté de jouer au football. Mais pas loin aussi d'être la plus courageuse, dans un match ultra important. Paris peut encorer penser aux huitièmes de finale et vu la gueule du match, c'est déjà une belle victoire.

94e: Rafinha peut frapper! Gulasci sort la parade mais Paris gratte un corner et gagne du temps...

94e: Quelle rentrée de Verratti, il est en train de sauver son équipe à lui tout seul au milieu...

92e: L'avenir européen du PSG se joue sur ces arrêts de jeu...

89e: Six minutes d'arrêts de jeu, on est pas rendus...

87e: Fin de match assez désorganisée, les Parisiens sont cuits physiquement. Mbappé et Neymar n'ont plus rien dans les chaussettes. D'ailleurs, ils sortent, Kean et Sarabia entrent.

84e: Les Parisiens sont en train de pourrir le match, j'ai rarement vu ça. Ca plonge, ça râle, ça fait des fautes, à l'ancienne. 

81e: Verratti qui est là depuis 30 sec et qui envoie un tacle de bucheron sur Nkunku! Jaune plus que mérité ! Paris finit en mode boucherie. 

80e: Oh la tentative d'assassinat d'Herrera sur Poulsen, à deux doigts du rouge pour cette vilaine faute volontaire. 

79e: Malgré tout, le PSG défend à peu près correctement. Y a pas eu de vraie occasion dangereuse pour Leipzig depuis un petit peu de temps (on se rassure comme on peut).

78e: On enchaîne les corners pour Leipzig, et plus ça va plus on tremble. Dieu Marco Verratti va rentrer pour tenter de mettre le pied sur le ballon, ce que Paris n'arrive plus du tout à faire.

75e: Plus aucun pressing, ça joue en marchant. A Monaco on sait ce que ça avait donné, on va voir si cette fois le PSG peut tenir.

72e: Tuchel va-t-il oser sortir Neymar ? Parce que là il handicape son équipe plus qu'autre chose.

70e: 39% de possession pour le PSG, on en est presque à regretter le PSG de Laurent Blanc qui jouait à la passe à dix. 

68e: Le PSG défend comme une DH face à une Ligue 1 en Coupe de France, ça balance tous les ballons récupérés loin devant en fermant les yeux.

65e: absolument exceptionnel Neymar qui fait trois fois le tour de lui-même avant d'aller s'empaler sur Nkunku et crier du plus fort qu'il peut pour obtenir une faute inexistante. Le pire de lui-même ce soir.

63e: C'est Di Maria qui sort. Le PSG passe dans une sorte de 5-3-2 ultra défensif. A l'image du match. 

62e: Rafinha va entrer pour essayer de mettre un peu d'ordre dans un milieu de terrain bien perdu. Leipzig va entrer le fils Kluisvert de son côté. 

59e: Ah la petite occase côté PSG, ça fait du bien. Mbappé reprend sur un coup-franc vite joué mais ça passe au-dessus, y avait de l'idée.

58e: MAIS LACHE TA BALLE NEYMAR C'EST PAS POSSIBLE

57e: Neymar est affreux ce soir, affreux.

54e: Je sais pas si le PSG va pouvoir tenir comme ça bien longtemps. Il va falloir des changements, je pense que Kean ferait du bien devant pour conserver quelques ballons et gagner des duels, notamment.

51e: Sabitzer la frappe!!! Juste à côté. Les Parisiens sont complètement dépassés

48e: Oh Forsberggggg la reprise en pivot Navas était complètement battu mais ça passe juste à côté. Occasion énorme pour Leipzig

47e: Avec le huis-clos, on se rend vachement plus compte à quel point ce sport est arbitré en fonction du cri du mec qui tombe.

46e: allez c'est reparti au Parc, le PSG va jouer son avenir en Coupe d'Europe sur ces 45 minutes.

45e: C'est la mi-temps! Le PSG refuse de jouer au foot mais mène au score, c'est tout ce qui l'intéresse. 

45e: Ohhh l'occas pour Forsberg! Ca passe au-dessus. Le PSG se fait bouger.

44e: Absolument insupportable Neymar qui refuse de lâcher sa balle, se met cul à son défenseur comme il fait tout le temps et perd le ballon à 35 mètres de son but alors qu'il pouvait faire la passe à deux gars. Si j'étais son coach, je lui interdirais de se mettre dans cette situation, ça n'a jamais rien apporté.

42e: En revanche, il faut le souligner, Diallo fait un bon match. Après ses quelques boulettes ces dernières semaines, ce n'était pas évident. Pour rappel, Kimpembe est suspendu ce soir après son rouge à l'aller.

40e: Absolument aucune lucidité côté PSG. Neymar fait une faute vilaine et sans intérêt à 40 mètres de son but et prend un jaune, Paredes vient râler et prend lui aussi un jaune. C'est pas possible d'être aussi fébriles mentalement.

38e: ouhhh encore un geste défensif incroyable d'un défenseur de Leipzig sur Mbappé, dans la surface cette fois. C'était très limite. Les contres Parisiens se font de plus en plus sérieux.

35e: oh le geste défensif rugueux mais correct de Konaté sur Mbappé qui partait au but. On était à la limite, mais ça joue. 

33e: Quel mauvais match de football pour l'instant. Mais il y a de l'engagement, c'est déjà pas mal pour le PSG en ce moment.

30e: Coup-franc sans envie de Di Maria, trop loin et trop mou. Absolument aucune chance de marquer. 

26e: Le PSG a très clairement coché l'option "gagner moche" ce soir. Ca joue à 10 derrière et ça balance sur les flèches devant à la moindre occasion, un péno très léger...

24e: Ah la frappe trop molassone de Di Maria, mais pour une fois les Parisiens s'étaient bien projetés, y avait des solutions au centre.

23': Par contre si c'était pour jouer aussi bas contre Leipzig, y'avait pas besoin de lourder l'ami Thiago Silva [clin d'oeil mutin à destination de Leonardo]. 

21': Alors ouais, cette passe en retrait de Diallo, c'est un grand non. Heureusement que Navas s'est vite bougé pour expédier une sauce en tribune car il y avait du monde qui arrivait vite dessus. 

19': Au début je trouvais ça marrant d'entendre les joueurs se parler sur le terrain, mais au bout de dix minutes les mecs ne font que brailler, c'est vite relou cette histoire. 

18': Ca y est, Paris a enfin mis un peu le pied sur le ballon. 

16' : Neymar rate son contrôle dans la surface adverse et Mbappé s’envole pour claquer une reprise acrobatique qui frôle la lulu.

15': Leipzig a repris la possession du ballon. Depuis le coup d'envoi, les hommes de Naggelsman sont bien mieux entrés dans le match (si on met de côté la "petite" injustice qu'ils viennent de subir). 

13': Réponse immédiate des Allemands avec cette tête sur corner claquée par Navas. 

13': Réponse immédiate des Allemands avec cette tête sur corner claquée par Navas. 

11': Je viens de revoir le ralenti, y'a jamais faute sur Di Maria. Mais bon, on prend. 

10': C'est confirmé, Neymar s'élance et c'est le BUUUUUUUUUUUUUUUUUT !!!

9': PENO POUR PARIS !!! Enfin, on va attendre l'hypothétique VAR, mais pour le moment on en est là. 

8' : Bon ben ce n'est pas le début de match qu'on attendait de la part des Parisiens. Par contre Neymar est bien de retour, une prise de balle, deux mecs dans le vent et une faute obtenue aux 35m. Le coup franc n'a rien donné. 

6' : Sinon je viens de tomber là-dessus. Le groupe vit bien.

 

5' : Les Allemands squattent le camp parisien, les Rouge et Bleu n’arrivent pas à sortir. Neymar a bien tenté de lancer Mbappé mais dans les airs le numéro 7 ne fait pas le poids face à Upamecano.

4' : L’horrible cri de douleur de Paredes, salement fauché à l’entrée de sa surface. Déjà le premier jaune du match et il est pour Forsberg.

2': Superbe contrôle en cloche de Bakker après une vieille chandelle des famille signée Florenzi. Mukiele tacle, touche pour le PSG dans le camp allemand. 

1' : Vamos carajo !!! Les Parisiens doivent se battre comme jamais et montrer que les deux premières défaites en poule cette saison n’étaient qu’un faux pas.

20h58 : Ca faisait longtemps que je n'avais pas fait un huis clos, ben je vous jure que vous êtes mieux chez vous. Quelle ambiance cramée, c'est triste. 

20h55 : Les joueurs vont arriver, on pose tout et on s’assoit tranquillement dans le canap.

20h45 : Sinon que vous dire ? Qu’au Parc on se les pelle méchamment. Et que les joueurs parisiens viennent de terminer leur échauffement, ils sont de retour aux vestiaires.

20h40 : Jean-Michel En retard, j'apprends qu'on devrait être libéré pour Noël, allez là !!! Maman, si tu lis ces lignes prépare un couvert de plus, le fils indigne débarque. 

20h30: Je vous mets aussi la compo parisienne, histoire de commencer à se mettre dedans. Pas prévu au départ, Danilo Pereira est bien présent (à son vrai poste), ce qui pousse Moise Kean sur le banc. 

 

20h25 : Allez, comme d'hab, voici un peu de lecture avant le coup d'envoi. 

 

20h20 : Salut à toutes et à tous et bienvenue pour ce live PSG-Leipzig. On est un peu à la bourre, désolé, mais on a dû tout mettre de côté pour gérer la triste nouvelle du décès de Christophe Dominici. Mais on sera là à l’heure, ne vous inquiétez pas.

On y est, le PSG joue le match le plus important en Ligue des champions depuis la finale perdue à Lisbonne au mois d’août. Défaits en Allemagne lors de la dernière journée, les hommes de Thomas Tuchel n’ont d’autres choix que de gagner (par deux buts d’écarts de préférence pour devancer leur adversaire au classement) ce soir au Parc des Princes. Pour la première fois depuis trèèèès longtemps, le PSG va retrouver son trio magique Neymar-Mbappé-Di Maria, voilà de quoi donner un peu le sourire à l’entraîneur allemand, qui serait en très mauvaise posture en cas de revers ce soir.

>> Rendez-vous à 20h30 pour lancer ensemble cette soirée foot.