Granville - OM: L'OM a mis le temps mais l'emporte largement au final... Le 16e de finale de la Coupe de France à revivre en direct

FOOTBALL Sportivement au top mais légèrement destabilisé en coulisses, l'OM veut éviter le piège tendu par le petit club normand

N.C.

— 

Alvaro Gonzalez a marqué lors de la victoire de l'OM contre Granville en 16e de finale de la Coupe de France, le 17 janvier 2020.
Alvaro Gonzalez a marqué lors de la victoire de l'OM contre Granville en 16e de finale de la Coupe de France, le 17 janvier 2020. — DAMIEN MEYER / AFP

GRANVILLE - OM : 0-3
Gonzalez 76e, Radonjic 83e, Payet 90e+1

23h05Allez rideau. Merci à tous d'avoir été là, on se retrouve demain pour la suite de ces 16es de finale. Un Nantes-OL est notamment au programme. Bonne soirée et bon week-end à tous, asmuez-vous bien. La bise. 

23h03: Je vous mets son but avant de partir, quand même. Ça vaut le coup d'oeil. 

 

23h02La réac de Payet > «On savait que c'était une équipe qui allait essayer de jouer au ballon. On n'a jamais paniqué, on a pris notre temps et ça s'est décanté sur la fin.» Voilà. 

90e+4TERMINADO. Large victoire de l'OM au final, mais ça a mis très longtemps à se décanter. Le carton rouge de leur attaquant a fait très mal à Granville, qui a encaissé les trois buts dans la foulée. 

90e+2: Le capitaine marseillais (du soir) qui confirme qu'il est revenu en 2020 comme il avait quitté 2019. La fin de saison de l'OM dépendra en grande partie de lui. 

90e+1ET UN DERNIER POUR LA ROUTE ! Quelle frappe de Payet dans la lulu mes aïeux. 

89e: Fin de match en semi-roue libre. Granville aimerait en mettre un petit quand même, mais les Marseillais ne sont pas de cet avis. 

87e: Si vous voulez voir le but de SR7. 

 

85e: Merci Pelé qui vient d'envoyer une énorme mine en plein dans la tronche de son partenaire Kamara. En plus y'avait hors-jeu sur l'action, sympa. 

83eLE BUT DE RADONJIC ! Tranquillou bilou, le Serbe rentre depuis le côté droit, profite de l'appel de Benedetto pour s'ouvrir le chemin et enroule parfaitement du gauche. Allez hop, on remballe. 

81e: Rhooo Lopez qui rate un truc énorme. Supériorité numérique parfaitement joué par les Marseillais, Payet finit par décaler Lopez mais le petit milieu ne cadre pas. Le tuage de match était là. 

78e: Et Pelé solide sur cette frappe normande. Ça sent bon pour l'OM cette histoire. 

76eLE BUT DE L'OM !! Oh les deux minutes qui changent tout dans ce match ! Ballon cafouillé, il revient sur Strootman, qui trouve Alvaro Gonzalez. Le défenseur marseillais frappe comme il peut et ça termine au fond. 

75eCarton rouge pour Granville ! Le numéro 9, William Sea, met un coup de coude à Rongier et prend un deuxième jaune. Le voilà peut-être le tournant. 

73e: On est déjà parti de l'autre côté, avec Benedetto qui enroule de près et Baltus qui va encore la chercher sur sa droite. C'était un peu mou comme tir mais il fallait y être, quand même. 

71eGranville tout près de marquer !!!! Contre express, Mouaddib qui décale sur la droite et Théault qui allume un centre tir que son partenaire ne peut reprendre. La défense marseillaise était à la rue sur cette action. Et carton jaune pour Gonzalez qui a découpé un Granvillais à la scie sauteuse au départ de l'action. 

70e: Aaaah Germain qui n'arrive pas à conclure ! Benedetto s'était un peu raté sur sa reprise de volée, le ballon est arrivé sur Valère mais Akueson s'est jeté pour le contrer. Y'avait dix fois la place de marquer quand même. 

69e: Souvenez-vous, c'est lui qui avait des cris et était monté sur le plateau d'Eurosport pour faire la bise à Nivet lors du tirage au sort des 16e. 

 

67e: Rhaaa, dommage la petite talonnade ratée de Sea là, la sortie de balle à une-deux touches de Granville était de toute beauté. 

66e: Et boum, la cheville de Benedetto. Il pleut des gouttes (beaucoup) et des cartons (quand même pas mal) en ce moment sur le terrain. 

64e: Enfin bon, on rigole on rigole mais on en est toujours à 0-0 et à 30 minutes de la fin, ON RISQUE TOUJOURS LES PROLONGATIONS. Et ça c'est non. Siouplé. 

62e: Enfin un petit temps mort avec une blessure dans le rond central. Ça va à 100 à l'heure depuis la reprise, c'est pas désagréable. 

60e: Le tacle de boucher de Strootman !! A deux centimètres de provoquer un péno en plus, il a fait n'imp' là dessus le milieu de l'OM. En revanche le coup franc expédié dans la Manche il aurait pu s'abstenir le joueur de Granville là. 

59e: Inadmissible de recevoir un club de L1 avec cette météo. J'en connais qui font devoir faire une croix sur la moitié de la recette. 

 

57e: Les Marseillais qui tentent eux aussi de repartir de derrière au sol, mais c'est tout brouillon et Granville récupère le ballon. Malheureusement pour eux leur 9 s'emballe un peu et frappe au but en angle fermé alors qu'il y avait du monde dans l'axe. 

55e: Gros gros match du gardien granvillais pour l'instant. Les gants sont chauds, comme on disait y'a 30 piges. 

53eStrootman cette fois !! La frappe de mulasse du Néerlandais, Baltus n'est toujours pas battu (lol ptdr). 

52e: Pouah la défense de Granville ils relancent comme le Barça de Guardiola. Et en passant par le gardien s'il vous plaît. C'est risqué, mais fait avec un sang-froid assez bluffant. 

50eKamara l'occasion ! Le défenseur de l'OM récupère le ballon au deuxième poteau mais il tergiverse un peu, il décide de centrer plutôt que de tirer et il se fait contrer. 

49e: Payet qui se fait dégommer à son tour... Elle commence bien cette seconde période, dans une bonne ambi. 

47e: Ça recommence avec une charge virille et pas correcte de Sakai, qui prend un carton jaune. Je vois même pas comment il peut penser contester le Japonais. 

46eC'est reparti à d'Ornano. Avec Benedetto qui a remplacé Sanson côté marseillais. 

45eMI-TEMPS. Pas de but, l'OM pousse et domine globalement, y'a eu deux trois moments chauds pour les Normands mais avec un peu plus de précision ils auraient pu aussi ouvrir la marque. On se retrouve dans quelques minutes. 

43e: Nan, l'OM n'y arrivera pas dans cette première période... Mais ça va bouger en seconde, j'ai confiance. 

41e: Ils résistent quand même très bien les joueurs de Granville. C'est chaud de temps en temps sur leur but, mais globalement ça tient. 

38e: Rho Strootman il vient de se mettre à l'amende dans un duel aérien là, par Akueson. Le corner ne donne rien... 

36e: Lopez tente sa chance du gauche de l'entrée de la surface, encore Baltus sur la trajectoire. Ça se rapproche quand même pour l'OM. 

35e: Les Marseillais campent dans la moitié de terrain de Granville depuis deux-trois minutes, c'est très très compliqué pour les amateurs - qui essaient de ressortir le ballon au sol, c'est à signaler. 

32e: Ok l'arbitre qui donne sortie de but à Granville sur cette incursion de Sakai dans la surface. Gilbert Montagné avait vu le corner depuis son canapé. 

30e: Et maintenant Kamara ! Baltus obligé de se détendre sur sa droite. Il commence à être bien chaud le gardien normand. 

29ePayeeet encore !! Cette fois sur coup franc, idéalement placé, son ballon enroulé frôle la lulu. Le stade s'est arrêté de respirer pendant deux grosses secondes là. 

26ePAYET la bonne frappe de 25m, avec le petit rebond juste avant d'arriver sur le gardien qui va bien, mais Baltus est impeccable. 

24e: Gonzalez quel boucher quand même. Bon là y'a pas faute mais le mec ne fait jamais dans la dentelle. Tu lis dans ses yeux que s'il faut t'arracher la jambe, il le fera sans sourciller. 

22eOh Rongier la volée qui passe juste à côté ! Quelle erreur de relance de l'ailier granvillais là, qui était revenu défendre (ça c'est bien) mais qui a balancé un long ballon aérien plein axe là où y'avait pas de coéquipier (ça c'est moins bien). 

19e: Les Granvillais mettent le nez à la fenêtre depuis quelques minutes, mais ça revient très vite dans leur camp quand même. L'OM se montre patient dans son approche en tout cas. 

17eAh noooooon Behma qui rate complètement sa reprise alors qu'il était tout seul à 10m face au but !! Là c'était une vraie grosse occase pour Granville. 

15e: La première frappe du match pour Granville, par Mouaddib. Toute molle, dévissée, des 45m, autant dire que Pelé n'a pas même pas eu le temps de s'inquiéter une seconde. 

13e: Aie Payet qui rate le ballon alors qu'il avait une belle opportunité à l'entrée de la surface. L'OM pas assez précis quand il s'approche de la surface adverse... 

11e: Granville joue bas mais bien regroupé pour le moment, y'a vraiment pas beauocup de place pour les Marseillais. 

9e: C'est Benyahya qui a sauvé la patrie sur ce tacle. Super geste défensif (et belle remise de Sakai pour Rongier itou). 

8eRongieeeeeeer la frappe à bout portant contrée par un tacle désespéré d'un défenseur de Granville !! Je la voyais au fond celle là. 

6e: Les Normands tentent de mettre un peu le pied sur le ballon et de s'organiser. Compliqué pour l'instant. 

4eHop hop hop la tête au premier poteau de Germain, ça termine dans le petit filet. 

2e: La pression mise d'entrée par l'OM, avec Lopez et Sanson. Bon coup franc à venir pour une main suite à un corner de Payet. 

1èreALLEZ GOOOOOOO. 

21h03: L'entrée des deux équipes sur la pelouse ! Le stade Michel d'Ornano est plein ce soir, les 20.000 places ont trouvé preneur en un rien de temps. 

21h01: Pour parler vite fait de cette histoire de recette (cette fois l'OM a dit qu'il ferait «un geste»), on vous a écrit un pap sur pourquoi c'est important pour les clubs amateurs, derrière la polémique. Si le coeur vous en dit, c'est par là >>

 

20h57: Granville, c'est un très bon club amateur (plutôt semi-pro en fait). Actuellement 5e de son groupe en National 2, et surtout habitué des épopées en Coupe de France. D'ailleurs, ils avaient été sortis par l'OM en quart de finale, en 2016 (1-0 seulement). Depuis, ils ont aussi atteint les 8e de finale, en 2018 (éliminé par Chambly, grosse déception à l'époque). Donc attention quand même pour l'OM, surtout après ce qu'on a vu contre Trélissac. 

20h54: Parlons un peu de Granville... J'ai trouvé cette vidéo, avec une partie de la causerie de l'entraîneur Johan Gallon. Il s'est servi des Corons de Pierre Bachelet, il vient donc de gagner tout mon soutien. Déso l'OM. 

 

20h51: Ah info concernant l'OM sur Eurosport, signée Gérard Houllier, qui a discuté avec Villas-Boas. Le Portugais lui dit que toute l'histoire était réglée et qu'il n'y avait plus de problème avec les dirigeants. Selon l'AFP, il doit rencontre JH Eyraud en revenant de Normandie. 

20h49: La compo de l'OM pour ce match. Ça bouge devant, avec Germain en pointe et Lopez sur le côté.

 

20h47: Allez, je déclare ce live OUVERT (ou bleu, ou jaune, pour ceux qui regardaient les Robins des Bois époque Comédie - oui il faut être un peu vieux comme moi). 

20h00: Le temps de manger un bout, on se retrouve dans trois quarts d'heure pour parler de tout ça, et de Granville aussi bien sûr, qui fait partie des grands spécialistes des jolis parcours en Coupe de France. A tout à l'heure. 

20h00: Parce que oui, vous l'avez sûrement lu, l'OM a réussi à se perturber tout seul comme un grand cette semaine avec l'arrivée d'un mec clairement chargé de refourguer les valeurs marchandes du groupe en Premier League, et AVB n'avait pas été mis au courant. Du coup, mise au point musclé du Portugais, et branle-bas de combat dans les couloirs pour calmer tout ça. Alors que tout allait bien sur le terrain, c'est de la belle ouvrage. 

20h00: A priori pas de soucis à se faire pour les Marseillais, mais bon la-magie-de-la-Coupe-t’as-vu, et puis surtout on verra si l’agitation du moment en coulisses va déstabiliser l’équipe.

20h00Salut la compagnie. Tout roule ? On se retrouve, mois de janvier oblige, avec de la Coupe de France en veux-tu en voilà. Place aux 16e de finale ce week-end. Les choses ont magnifiquement commencé hier avec l'élimination de Bordeaux à Pau. Ce soir, on va suivre l'OM, qui se déplace à Caen pour affronter Granville (N2). 

Serein sur le terrain, avec une belle série de neuf matchs défaite qui l'a fait s'envoler à la deuxième place du championnat, l'OM a connu une semaine agitée en coulisses. La journée de mecredi a laissé des traces. André Villas-Boas a mis un peu le feu en avouant qu'il n'était pas au courant de l'arrivée annoncée dans la presse de Paul Aldridge, spécialiste du marché anglais missionné pour trouver des points de chute en Premier League aux plus grosses valeurs marchandes de l'équipe. Le coach portugais a même été jusqu'à laisser entendre qu'il pourrait partir en fin de saison si les relations n'étaient plus bonnes avec la direction. La situation est tendue. Villas-Boas et Eyraud doivent avoir une explication, sûrement au retour de ce 16e de finale de Coupe de France à Caen, où ne s'est pas rendu le président. En attendant, il va falloir se sortir de ce match piège contre un club amateur qui avait bien embêté en quarts de finale en 2016. 

>> On se retrouve vers 20h45 pour suivre ce match qui va, évidemment, nous offrir des prolongations...