OL : Marcelo aurait décidé de quitter le club après les nouveaux incidents en Ligue des champions

RAS LE BOL Le défenseur central ne se sent plus en sécurité à Lyon

A.L.G.

— 

Le défenseur Marcelo lors de la rencontre face à Dijon, le 6 avril 2019 au Parc OL.
Le défenseur Marcelo lors de la rencontre face à Dijon, le 6 avril 2019 au Parc OL. — AFP

Le point de non-retour semble atteint pour Marcelo du côté de l’Olympique Lyonnais. Selon les informations de RMC Sport, le joueur aurait fait part à ses coéquipiers et à ses dirigeants de son intention de quitter le club après le début d'altercations qui a éclaté mardi soir au terme de la qualif lyonnaise contre Leipzig.

Memphis Depay s’était alors rué vers un supporter qui installait une banderole représentant un âne et sur laquelle il était écrit « Marcelo dégage », avant que la situation ne se tende vraiment avec l’arrivée de nombreux ultras au pied du virage. Face à ces messages d’hostilités, le joueur a débarqué à son tour pour faire des doigts d’honneur aux supporters qui l’insultaient.

Un lourd passif entre Marcelo et certains ultras

Cette triste soirée acte définitivement la cassure entre les ultras d’un côté et Marcelo (soutenu par tout le vestiaire) de l’autre. Les tensions avec les supporters remonteraient à la défaite contre Lisbonne, quand des supporters en colère avaient attendu les joueurs à l’aéroport à leur retour du Portugal. Selon RMC Sport, certains ultras très remontés n’auraient pas aimé la manière dont Marcelo les avait regardés ce soir-là.

Le joueur aurait pris sa décision dans le but de se protéger lui et sa famille, celle-ci ne se sentant plus en sécurité à Lyon. Coïncidence ou non, la voiture de la femme de l’ancien de Santos a récemment été dégradée dans les rues de la ville. Sa compagne n’avait d’ailleurs pas hésité à monter au créneau sur les réseaux sociaux en novembre pour défendre son mari contre un supporter qui l’avait prise à partie. Après les incidents de mardi, difficile de donner tort au Brésilien et à sa famille. Le seul problème, c’est qu’un départ de Marcelo irait dans le sens de ceux qui sont à l’origine de tout ça…