Equateur: Accusé de harcèlement sexuel par une joueuse, le sélectionneur de la sélection féminine limogé

FOOTBALL Deux autres membres du staff technique de la sélection ont également été démis de leurs fonctions

A.L.G. avec AFP

— 

L'équipe de football féminine d'Equateur lors de la Coupe du monde au Canada.
L'équipe de football féminine d'Equateur lors de la Coupe du monde au Canada. — Kevin C. Cox / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le sélectionneur de l’équipe féminine de football de l’Equateur, ainsi que deux autres membres du staff technique de la sélection, accusés de harcèlement sexuel par une joueuse qui a déposé plainte, ont été limogés par la Fédération équatorienne de football lundi.

La FEF a décidé qu’elle « cessera de compter sur les services des personnes impliquées » dans l’affaire, soit, selon le journal El Comercio, le sélectionneur Luis Pescarolo, également en charge des sélections des moins de 17, 18 et 20 ans, un préparateur physique et un médecin de la sélection. Selon le journal, les faits ont été commis entre mai 2018 et mars 2019 et comprennent l’envoi de messages provocateurs. Pescarolo a nié les faits auprès du même journal, qualifiant les accusations d'« insultes contre le corps technique ».