OL- Rennes: Au terme d’un match fou, Rennes fait tomber l’OL (2-3) et se qualifie pour la finale... Revivez la demi-finale de Coupe de France en live

FOOTBALL Une belle affiche Lyon-Rennes nous attend pour cette première demi-finale de Coupe de France

Aymeric Le Gall

— 

Jason Denayer joue à domicile pour cette demi-finale de Coupe de France.
Jason Denayer joue à domicile pour cette demi-finale de Coupe de France. — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Coupe de France 

Demi-finale

OL-SRFC: 2-3 (terminé) 

But: Niang (39e), André (56e), Bensebaïni (81e) ; Traoré (46e), Dembélé (76e, sp)

23h05: >> Je ferme la boutique, terminez-moi vos verres cul sec ! Allez, passez une bonne nuit, on se retrouve demain pour le live PSG-Nantes. Des bisous les loulous. 

93': Et voilà, c'est ter-mi-né !!! Après la belle épopée européenne, le Stade Rennais (et leurs supporters) vont encore avoir le droit de vibrer cette saison avec une finale de Coupe de France. Les hommes de Julien Stéphan affronteront le vainqueur du match PSG-Nantes, demain soir au Parc des Princes. 

89': Donc c'est après ce match qu'Aulas est censé annoncer la prolongation de contrat de Genesio ? Ca va être croustillant le machin. 

86': Les Lyonnais n'y arrivent pas. Terrier est entré en jeu pour tenter de revenir une troisième fois au score. De mon côté, je ne vous cache pas que je me passerais bien de prolongation. 

82': Superbe but de Bensebaïni après que Bourigeaud, parfaitement trouvé en retrait, a bouffé la feuille en ratant sa reprise. Au lieu de partir vers les cages de Lopes, le ballon revient en retrait pour le milieu rennais qui, lui, exécute froidement Lopes. 

81': LE BUUUUUUUUUUT RENNAIS !!! Quelle seconde période de déglingo mes amis pfiou !

77': Visiblement, même du côté des supporters lyonnais on valide le scandale arbitrale. 

 

74': GOOOOOAL !!! Contrepied parfait et égalisation de Moussa Dembélé.

73': PENO POUR L'OL (ça faisait longtemps, tiens) ! Main de Benjamin André dans la surface sur une frappe de Fekir ou d'Aouar. Ca me semble sévère. 

67': Le missile de Ben Arfa juste au-dessus de la barre de Lopes ! Je ne sais pas si cette balle était détournée mais c'est en tout cas ce que braille Hatem au visage de l'arbitre -> Carton jaune, M. Ben Arfa. 

64': Oh l'immonde raté de Mbaye Niang... Grenier avait pourtant régalé avec un décalage en une touche de balle vers Ismaïla Sarr sur l'aile droite, le centre du Rennais était téléguidé mais Niang, qui a déboulé seul aux 5 mètres, a réussi à ne pas cadrer son ballon. C'était le but du break. 

62': Wahhhhh je découvre la bronca qui a accompagné le nom de Genesio lancé par le speaker. C'est chaud mon pote ! 

 

56': ET RENNES QUI MARQUE A NOUVEAU ! Le corner est bien repris de la tête par Benjamin André, mais que dire de cette défense lyonnaise, complètement à la rue ?? Je crois que c'est encore Marcelo qui pionçait dans sa surface. 

55': Quelle parade de Lopes sur ce tir tendu de Ben Arfa !! Corner pour le Stade Rennais. 

52': Ouuuuuuuuuhhh Fekir a bien failli nous faire une spéciale Thauvin, avec un crochet intérieur et un enroulé du gauche direction la lucarne opposée ! C’est venu mourir à quelques centimètres de la cible, dommage.

50': Ils sont on fire sur France TV !!! 

 

47': Après un centre d'Houssem Aouar, Tanguy Ndombélé joue à l'otarie dans la surface rennaise et parvient à résister au pressing de trois adversdaires avant de voir le ballon atterrir dans les pattes de Traoré. D'un plat du pied gauche, l'ancien de l'Ajax ajuste  parfaitement Koubek. 1-1

46': BUUUUUUUUUUUUUUT DE LYON ! Bertrand Traoré remet les deux équipes à égalité alors qu'on venait à peine de reparti dans cette seconde péridoe. 

45': C'est reparti ! 

22h14: Génie. 

 

22h12: Allez, on n'a pas les droits mais on va quand même se repasser le but rennais (vous gardez ça pour vous, hein !). 

 

22h08: Donc Alou Diarra vient d'oser un splendide « les Lyonnais ont été cueillis à froid ». Rappel: but de Rennes à la... 39E MINUTE ! Mouah. Ah. Ah. 

45': C'est la pause. On se retrouve d'ici un petit quart d'heure ! 

45': C'est au tour de Tousart d'envoyer une sauce depuis l'extérieur de la surface rennaise mais le barbu est encore et toujours sur la trajectoire. Et pour la première fois de la soirée, Koubek a même capté le ballon. 

44': Et encore Koubek qui se couche comme il peut pour repousser -à l'arrache- une frappe lourde de Traoré. Ca tient pour le portier breton. 

40': Je rigolais car devant la télé, on aurait clairement dit que c'était Marcelo qui avait expédié une volée dans son but. En fait pas du tout, mais ça ne lo'empêche pas d'être le coupable sur cette action. Et voilà Rennes, qui n'en foutait pas une depuis le début du match, qui prend une petite option sur la qualif' en finale. 

39': Un centre anodin venu de la droite (un bon centre, certes, mais la défense lyonnaise avait tout le temps de voir venir) et Mbaye Niang qui passe devant un Marcelo version touriste pour placer sa semelle et battre Lopes à bout portant. 

38': AHAHAHAH MAIS C'EST QUOI CE BUT DE RENNES ????? 

36': Encore un sauvetage de Koiubek ! Ca se rapproche sur les buts bretons avec ce coup-ci un 4 contre 3 joué par Ndombélé qui a préféré servir son capitaine sur sa droite alors que Traoré et Dembélé attendaient à sa gauche. A l'arrivée, la frappe tendue de Fekir est repoussé, l'angle n'était pas mega simple pour trouver la faille. 

33': Enfin une vraie frappe !!! Le gros scud de Fekir qui oblige Koubek à se coucher avant que Bensebaïni ne déboule en stress pour botter loin de sa surface. 

31': Bon quand je disais qu'on voyait un match plaisant, falalit lire sous le prisme du mec qui a failli s'ouvrior les veines samedi soir devant la finale de la Coupe de la Ligue. J'ai perdu la notion des choses. Du coup je dirais désormais qu'on voit un match correct sans plus. 

27': Petite chaleur dans le camp rennais avec cette bonne ouverture de Traoré pour Dubois côté droit. Le centre de l'ancien nantais était, comme souvent, parfaitement dosé et il a fallu un gros tacle du bout du pied de Mexer pour repousser le ballon. Derrière, Traoré avait l'occasion de récupérer le ballon mais comme souvent il s'emmêle les jambons... On dirait un peu un pantin désarticulé ce joueur. 

24': Rennes c'est vraiment pas brillant pour le moment. Autant Mbaye Niang a montré un peu d'envie, autant Sarr, Bourigeaud ou Ben Arfa, c'est un peu léger jusqu'ici. 

20': Aïe, aïe, aïe Dembélé foire complètement son contrôle alors qu'il avait été magnifiquement mis sur orbite, dans la profondeur, par un coéquipier. Gros cadeau pour Koubek à l'arrivée... 

17': Ben Arfa se fait chambrer par le public lyonnais après avoir envoyé son corner au 8e poteau. 

14': Ca va devenir compliqué cette affaire à Lyon. Si cassure il y a entre le coach, son président et les ultras lyonnais, la saison prochaine va être longue. Ah oui, pardon, pour celles et ceux qui ne comprennent pas ce que je bave: Aulas va bientôt annoncer la prolongation de contrat de Genesio dans un contexte tendu avec une bonne partie des supporters. 

 

12': Les Lyonnais dominent désormais totalement les Bretons. Ca ne se concrétise pas encore par de vraies occases mais on sent la volonté côté OL de vite se mettre à l'abris. 

10': Fékir a essayé de placer un petit plat du pied mais ça passe au-dessus de cages de Koubek. Mais moi je suis content, en 10 minutes on a vu plus de choses que lors des 120 entre Strasbourg et Guingamp. Depuis ce sombre match, j'essaye de retrouver le goûtr à la vie mais il me faudra pas mal de séance chez le psy avant de véritablement refaire surface. 

7': C'est bon, le kamikaze du 6-9 s'est relevé et devrait pouvoir garder ses cages. Enfin, jusqu'à la prochaine sortie en mode cascadeur. 

6': Lopes est toujours au sol, entouré de soigneur. Gorgelin est parti s'échauffer. 

5': Grosse sortie de Lopes dans les pieds de Mbaye Niang. Le gardien de l'OL reste au sol. En fait avec ce gardien, quand il sort de ses buts, c'est soit K-O technique pour lui, soit pour son adversaire. Mais personne n'en sort jamais indemne. 

3': Mais quelle trompette ce Bertrand Traoré ! Le Lyonnais a préféré aller s'empaler sur la défense rennaise plutôt que de donner sur sa gauche à Dembélé qui avait fait un superbe appel à l'entrée de la surface de Koubek... 

2': Après la honte du stade Pierre-Mauroy samedi dernier, je ne vous cache pas que je suis tout troublé en voyant une belle pelouse comme celle du Parc OL. 

1': C'est parti les enfants ! 

21h07: Belle ambiance au Parc OL, le stade m'a l'air plutôt pas mal blindé. 

21h05: Donc le coup d'envoi a été repoussé à 21h10. 

21h: Allez hop, France 2 vient enfin de prendre le direct. C'est pas trop tôt. 

20h50: Pour patienter en s'amusant et en s'instruisant, voici un papier de notre journaliste à Lyon. 

 

20h25: Le XI de Bruno Genesio, l'homme qui va rempiler à l'OL d'ici quelques heures. 

 

20h20: Du vin, du hash et du vin, c'est le 20h20. Oui, c'est sur ce slogan grolandais (les meilleurs, mais aussi les plus vieux, avaient la réf') que nous alloons ouvrir ce live. Vu que les compos sont tombées, je vous les livre directos (ça aussi c'est uen expression so 90's). Et on commence par le Stade Rennais. 

 

Après la purge (excusez-moi mais il n’y a pas d’autres mots) de samedi soir en finale de la Coupe de la Ligue, cette affiche entre l’Olympique Lyonnais et le Stade Rennais me donne envie de croire à une soirée un peu plus funcky. Après son bon parcours en Ligue Europa et grâce à l’arrivée sur le banc de Julien Stéphan, le Stade Rennais se remet avoir de l’ambition et les Bretons vont venir au Parc OL avec l’envie de faire mieux que de la figuration. En face, alors que le club semble bien parti pour arracher le podium en Ligue 1 en fin de saison, les hommes de Genesio ne cracheraient pas non plus sur une possible finale de gala contre le PSG (qui joue Nantes demain soir au Parc).

>> Rendez-vous sur les coups de 20h30-20h45 pour lancer cette soirée foot.