«C'est inquiétant», Laura Flessel revient sur la «magouille» de Platini lors de France98

FOOTBALL La ministre des sports demande à être vigilant au niveau de l'éthique et de la transparence...

B.V.

— 

Laura Flessel entre dans la cour de l'Elysée pour son premier Conseil des ministres, le 17 mai 2017.
Laura Flessel entre dans la cour de l'Elysée pour son premier Conseil des ministres, le 17 mai 2017. — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

C'était une anecdote lâchée un peu comme ça, comme au bistrot du coin de la rue, qui a fait beaucoup parlé. Michel Platini aurait fait une petite «magouille» pour faire en sorte que la France et le Brésil ne s'affrontent pas avant la finale de la Coupe du monde 1998, expliquait l'ancien n°10 des Bleus la semaine passée. Rien de dramatique si le choix des mots et sa nonchalance ne donnait pas l'impression d'une truanderie internationale, sauf que tout ça s'est terminé en indignation nationale.

Et que c'est désormais la ministre des Sports, Laura Flessel, qui est aménée à réagir à l'affaire sur BFM TV. « C'est inquiétant, lance-t-elle. Ce message me demande à être vigilante au niveau de l’éthique. Nous allons recevoir les Jeux olympiques et paralympiques et effectivement, c’est un axe majeur de ma feuille de route de travailler sur l’éthique, la cohérence et la transparence à l’intérieur du sport. »

Quant au cas de Michel Platini, elle le balaye d'un revers de main. « On sait aujourd’hui que Michel Platini est sorti du monde (du foot) et il doit en fait régler ses comptes ». Pour le coup, là, il a plutôt réglé le sien, de compte.