VIDEO. Real-Juve: Remontada de Matuidi, péno libérateur de CR7 et rouge pour Buffon... C'était le match de l'année

FOOTBALL Que c'est beau le foot...

B.V.

— 

Gigi Buffon, hors de lui, écope d'un carton rouge, contre le Real.
Gigi Buffon, hors de lui, écope d'un carton rouge, contre le Real. — Francisco Seco/AP/SIPA

Alors celle-là, on est pas prêt de l'oublier. On va voir ce que nous offre la prochaine Coupe du monde, mais cette soirée de football était sans doute la plus belle de l'année. 24 heures après le remontada de la Roma face au Barça, c'est la Juve qui a failli réaliser l'exploit de fou en remontant trois but au Real chez lui. Sauf qu'un penalty tiré par le patron CR7 a tout changé. On vous résume cette soirée de malades!

Acte 1. La Juve se met à y croire

Il aura fallu moins de deux minutes à la Juve pour y croire. Une tête de Mandzukic au deuxième poteau, 1-0 et les prémices d'une soirée de rêve.

Derrière, le Real réagit mais Buffon en sort quelques unes. Jusqu'à ce que ce match prenne une autre tournure: sur le même type d'occasion, Mandzukic claque un doublé de la tête. 2-0 à la mi-temps pour la Juve, l'exploit est en route.

Acte 2. Matuidi pour l'histoire

Nous jouons la 61e minute de jeu, le Real galère toujours et notre Blaise national commence à se montrer dangereux. Après une boulette royale de Navas, c'est même lui qui plante le but le plus moche et le plus important de sa carrière. 3-0, nous sommes à égalité et la soirée est déjà légendaire.

Acte 3. Le penalty de la dernière seconde (et le craquage de Buffon)

On se dirige tout droit vers la prolongations. 90e+3 dans les arrêts de jeu, long ballon dans la surface du Real... Et CR7 gagne son duel de la tête, remet vers Vazquez, qui va planter de la tête. Non! Benatia s'interpose. Penalty. Fou de rage, Buffon pourrit l'arbitre comme jamais et prend un rouge. Cinq minutes hors du temps se passent avant que son remplaçant arrive sur le terrain.

Acte 4. CR7 le sang-froid

Pleine lucarne. Une mine. Incroyable. CR7 est énorme et n'a pas fait semblant de trembler. Le Real passe au bout d'un match fou.

Cristiano Ronaldo exulte après son pénalty qui qualifie le Real pour les demies
Cristiano Ronaldo exulte après son pénalty qui qualifie le Real pour les demies - AFP