Ligue 1: Victime d'un violent coup à la tête, le Stéphanois Vincent Pajot a quitté l'hopital

FOOTBALL Ses examens sont rassurants...

B.V. avec AFP
— 
Le Stéphanois Vincent Pajot sur une civière
Le Stéphanois Vincent Pajot sur une civière — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Tout va mieux pour Vincent Pajot. Le milieu de terrain de Saint-Etienne est sorti de l'hopital après avoir passé la nuit en observation à l'hôpital de Bastia à la suite d'un violent coup de pied à la tête infligé par le Bastiais Nicolas Saint-Ruf, lors du match de la 28e journée de L1 samedi en Corse.

Le joueur de Saint-Etienne, complètement K.O au moment du choc, était conscient lors de sa sortie sur civière (44e). «Vincent Pajot va rester en observation au moins une nuit à l'hôpital de Bastia», a expliqué son entraîneur Christophe Galtier après le match. «Il a repris connaissance dans le tunnel. j'espère qu'il pourra nous rejoindre le plus rapidement possible», a-t-il ajouté.

>> A lire aussi : PSG-Nancy: Paris sauvé par ses deux poteaux et un péno de Cavani... Revivez le live du match

Selon l'envoyé spécial de l'Equipe, le milieu de terrain des Verts a quitté l'hopital dimanche matin pour rentrer direction Saint-Etienne. Il précisait, quelques heures plus tôt, qu'«après avoir failli avaler sa langue et avoir perdu connaissance, les examens de Vincent Pajot étaient rassurants».