Euro 2016: «La France reste la favorite de l’Euro », selon le coach de la Suisse

FOOTBALL Merci de nous passer de la pommade M.Petkovic…

J.L.

— 

Vladimir Petkovic félicite ses joueurs après le match contre la Roumanie, au Parc.
Vladimir Petkovic félicite ses joueurs après le match contre la Roumanie, au Parc. — Christophe Ena/AP/SIPA

A Lille,

C’est une décision superstitieuse relevée par un confrère suisse. Pour répondre avec lui aux questions des journalistes lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match, Vladimir Petkovic, le sélectionneur helvète, a choisi de se faire accompagner des deux buteurs de la Suisse face à l’équipe de France lors la déroute du Mondial 2014 (5-2 pour les Bleus). On ne sait pas si ça suffira à inverser les chakras, mais nos amis de la confédération sont certains de faire mieux ce coup-ci, ce qui ne sera pas trop difficile, a priori.

>> A lire aussi : Euro 2016 : Il a vu le même match que nous, le sélectionneur Suisse, ou il a fumé ?

« Nous verrons bien ce qui se passera, mais notre équipe sera différente, assure Dzemaili. Nous avons beaucoup appris de ce match, c’est l’occasion de voir si nous avons progressé depuis cette dernière confrontation ». « Pour moi il n’y a qu’aujourd’hui et demain qui comptent, corrige Petkovic, le coach de la Nati. J’essaie d’obtenir le maximum de mes joueurs chaque jour sans passer à ce qui a pu se passer il y a deux ans. Nous jouons ce match avec d’autres joueurs, la France aussi, on verra bien si on a progressé ».

Un élément rassurant pour les Suisses ? Les Bleus sont moins impressionnants qu’au Brésil, où ils désossaient tout le monde. Ça peut encore arriver, se méfie tout de même l’ami Petkovic. « La France reste favorite dans ce groupe, et pour remporter l’Euro. Elle a montré sa valeur lors des deux premiers matchs, la malgré la pression qui s’est abattue sur eux, y compris à la télévision française. Les grandes nations progressent au fur et à mesure des matchs et du tournoi, je ne suis pas inquiet pour la France. Nous ferons face à une grande équipe mais on veut démontrer qu’on sera nous aussi à la hauteur ». On va vite savoir.