Attentats à Paris: Les kamikazes étaient venus sans billet pour le match France-Allemagne

TERRORISME Refoulés par la sécurité, les assaillants ont choisi de se faire exploser à proximité du Stade de France pour créer la panique...

J.L.

— 

La pelouse du Stade de France envahie par les spectateurs le 13 novembre 2015 à Saint-Denis
La pelouse du Stade de France envahie par les spectateurs le 13 novembre 2015 à Saint-Denis — FRANCK FIFE AFP

L’Equipe fait ce dimanche un récit détaillé des événements de la soirée de vendredi au Stade de France. Selon le quotidien sportif, et contrairement à ce qu’indiquait le Wall Street Journal, les deux terroristes qui ont choisi de faire exploser leur ceinture à proximité des grilles du Stade de France ne disposaient pas de billets pour assister à la rencontre. Les stadiers leur ont donc refusé l’entrée à deux reprises aux alentours de 21h05, mais la palpation de mise à l’entrée n’a jamais eu lieu.

>> Les événements à suivre en direct par ici

C’est en constatant leur échec que les deux kamikazes auraient alors décidé de se faire sauter afin de provoquer la panique dans le stade et obliger le public à se diriger vers l’entrée du RER B, où le troisième terroriste avait prévu d’actionner sa bombe, ce qu’il a finalement fait près du McDonald's. La décision prise au PC sécurité de ne pas évacuer le stade a probablement sauvé de nombreuses vies à Saint-Denis.