Fifa: L'avocat de Michel Platini reconnaît une «bonne et sage décision»

FOOTBALL La Fifa n'examinera pas sa candidature durant sa suspension...

A.M. avec AFP

— 

Michel Platini, le 28 août 2015.
Michel Platini, le 28 août 2015. — VALERY HACHE / AFP

Enfin une bonne nouvelle pour Michel Platini. La décision de la Fifa de ne pas examiner la candidature du Français  à la présidence de la Fifa durant le temps de sa suspension de 90 jours est «bonne et sage», a réagi mardi son avocat. «La Fifa a pris une bonne et sage décision dans la mesure où elle reconnaît que Michel Platini est un candidat à part entière et lui donne le temps d'exercer les voies de recours qui lui permettront de faire valoir ses droits», a dit Me Thibaud d'Alès sur France Info.

«Nous avons maintenant le temps de travailler en toute sérénité»

«(Si) la question est de savoir si la commission d'éthique (de la Fifa) ralentit les choses, je ne peux pas le croire, a-t-il ajouté. Nous avons maintenant le temps de travailler en toute sérénité. Le fait est que Michel Platini est et reste un candidat déterminé à la présidence de la Fifa.» «Nous avions deux jours pour interjeter appel (auprès de la chambre de recours de la Fifa) d'une première décision, et après dix jours désormais, nous sommes toujours sans nouvelle du moindre calendrier, a aussi relevé Me d'Alès. De fait, nous souhaiterions un peu plus de célérité. J'ose espérer que tout ça permet à la commission d'éthique de travailler dans des conditions plus sereines.»

La candidature du président de l'UEFA ne sera pas étudiée par la commission électorale ad hoc avant le 5 janvier, date de l'expiration de sa suspension, sauf à ce que cette sanction soit levée d'ici là. La commission «prendra sa décision» à ce moment là, a affirmé son président Domenico Scala, dans le communiqué publié à l'issue du comité exécutif d'urgence de la Fifa à Zurich.