Ligue 1: Lyon réfléchirait quand même à un joker pour remplacer Fékir, au cas où

FOOTBALL Si le président lyonnais a publiquement écarté la piste d'un joker médical, les discussions se poursuivent en interne...

J.L.
— 
Nabil Fékir va terriblement manquer à l'OL.
Nabil Fékir va terriblement manquer à l'OL. — Armando Franca/AP/SIPA

Depuis le temps, on a appris à ne pas croire à tout ce que raconte Jean-Michel Aulas aux journalistes. Samedi, le président lyonnais a écarté publiquement la possibilité de recruter un joker médical pour remplacer Nébil Fékir, victime d’une rupture totale des ligaments du genou droit avec l’équipe de France.

« Il faut que les autres joueurs compensent cette absence. [… ] La tendance est de donner une chance aux jeunes. Et puis, Alex (Lacazette) va être en situation de nous aider. J’ai une grande confiance en lui. C’est l’opportunité de retrouver un grand Alex. » Voilà pour le discours officiel. Mais selon l’Equipe, Florian Maurice, le patron de la cellule de recrutement a été chargé de raviver quelques pistes explorées cet été, au cas où.

Une décision finale pourrait être prise après le match face à Lille, le week-end prochain, en fonction des sensations générales et sans doute de la rentrée de Maxwell Cornet, qu’Hubert Fournier devra transformer en Clinton Njie en quatrième vitesse. L’état-major lyonnais doit commencer à s’en vouloir d’avoir bazardé la moitié de ses attaquants pour rien cet été (Yattara, Bahlouli, Benzia…)