Ligue 1: Le traducteur de Marcelo Bielsa furieux contre l'OM

FOOTBALL Fabrice Olszewski s'estime floué par les conditions de son départ...

J.L.

— 

L'ancien traducteur de l'OM n'est pas content
L'ancien traducteur de l'OM n'est pas content — 20 minutes

Ce n’est pas le moindre des paradoxes qui a escorté la saison de Marcelo Bielsa à l’OM. Avoir un traducteur à peine plus doué que vous et moi dans la langue de Borges pour rendre intelligible la pensée parfois biscornue d’El Loco. Fabrice Olszewski a en effet bien fait rire les journalistes chargés de suivre le club olympien cette saison, entre accent à couper au couteau et approximations linguistiques, il a inspiré un faux compte Twitter.

 

Il les fait sans doute moins rire maintenant, puisque le bonhomme, qui a quitté le club, s’est plaint des conditions de son départ sur Facebook. « Cela se dit un grand club, mais quand il faut payer ses salariés, il n’y a pas plus personne ! Le monde du foot… Démerde-toi pour ton billet retour ! Et les primes de fin de contrat ? Tu n’en as pas ! Incroyable ».

Une saillie que l’OM n’a pas appréciée, par la voix de Philippe Pérez, son directeur général, à France Football. « On tombe des nues. Fabrice n’a aucune raison contractuelle de se plaindre ainsi. La prime de précarité qu’il réclame a été incluse dans des mensualités confortables. On a également fait plein d’aménagements en sa faveur en cours de saison : la somme brute qu’il percevait a été ramenée en net, un aller-retour au Chili lui a également été payé à la trêve hivernale, tout comme l’hôtel pendant toute la saison, ainsi que son forfait téléphonique, larges dépassements inclus. Il a vraiment été choyé, sans oublier qu’il a décidé par lui-même de ne pas renouveler l’aventure il y a plusieurs semaines déjà ».