OM: André Ayew laisse «la porte ouverte» concernant son avenir

TRANSFERTS L'attaquant ghanéen, en fin de contrat avec Marseille à la fin de la saison, a assuré que tout était possible concernant son avenir...

N.C. avec AFP

— 

André Ayew au duel avec Aissa Mandi, lors d'OM-Reims le 13 février 2015.
André Ayew au duel avec Aissa Mandi, lors d'OM-Reims le 13 février 2015. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

L'attaquant ghanéen André Ayew, en fin de contrat avec Marseille à la fin de la saison, a assuré que tout était possible concernant son avenir et précisé vendredi qu'il rencontrerait bientôt son président Vincent Labrune. «La porte est ouverte, a expliqué Ayew, 25 ans. Franchement et honnêtement, je ne sais pas de quoi mon futur sera fait. Je vais regarder ce qu'il y a autour de moi, je dois voir M. Labrune très prochainement avec mon père, on va écouter ce que le président a à dire et je verrai par la suite.»

Alors qu'il rentrait à peine d'une Coupe d'Afrique des nations perdue aux tirs au but en finale par sa sélection contre la Côte d'Ivoire, André Ayew avait été titularisé d'entrée vendredi contre Reims. Auteur d'un but et d'un match très complet, il a ensuite été acclamé par le Vélodrome et sur Twitter, où a émergé le hashtag #ProlongationdusoldatAyew.

«Ce que le club et les supporteurs m'ont montré depuis quelques années c'est formidable»

«Cette mobilisation m'a quand même surpris, et ça m'a vraiment touché, pas seulement moi, aussi ma famille», a réagi Ayew, qui avait terminé la CAN 2015 en larmes après la défaite. «Ce que le club et les supporteurs m'ont montré depuis quelques années c'est formidable, mais ce que j'ai vécu depuis le retour de la CAN ça ne m'était jamais arrivé, et ça me donne encore plus envie de me surpasser pour ce club.»

Ayew fait partie, au même titre qu'André-Pierre Gignac, des plus gros salaires du club. Or l'OM, qui aimerait réduire sa masse salariale, souhaiterait revoir ces salaires à la baisse en cas de prolongation de contrat. Interrogé sur des déclarations récentes sur RTL, où Ayew avait déclaré que l'OM avait des «soucis financiers» et ne pouvait «pas payer certains salaires», il a précisé vendredi: «Aucun joueur ou qui que ce soit ne s'est plaint de salaire impayé à ma connaissance, c'est juste qu'on dit que certains gros salaires ne peuvent pas être reconduits.»