Journal de la Coupe du monde: Mike Catt n'est vraiment pas sympa... Les Blacks s'amusent avec des enfants en attendant les choses sérieuses...

RUGBY Votre menu quotidien autour de la Coupe du monde…

N.C.

— 

Mike Catt, l'entraîneur des arrières de l'équipe d'Angleterre, le 1er septembre 215.
Mike Catt, l'entraîneur des arrières de l'équipe d'Angleterre, le 1er septembre 215. — Andrew Fosker/REX Shutt/SIPA

Bienvenue en ovalie. Pendant un mois et demi, le ballon ne tournera pour une fois pas rond. L’Angleterre reçoit la planète rugby, et évidemment, 20 Minutes ne pouvait pas manquer ça. Voici votre petit pense-bête quotidien.

Le clash du jour

La semaine est longue pour l’équipe d’Angleterre. Eliminé de sa Coupe du monde depuis samedi dernier, le XV de la Rose doit tout de même faire semblant de rester uni jusqu’au dernier match contre l’Uruguay, samedi. Mais, on peut le comprendre, le coeur n’y est pas vraiment. Et toutes les petites choses qui se sont passées pendant la préparation refont surface. Ainsi, l’Angleterre est secouée par une nouvelle polémique, rapportée vendredi par le Daily Mail.

Elle concerne l’entraîneur des arrières, Mike Catt, et l’ouvreur Danny Cipriani, évincé de la liste des 31 juste avant le Mondial. Le champion du monde 2003 aurait eu des mots particulièrement violents à l’encontre du joueur. Excédé par l’indolence de ce dernier, Mike Catt lui aurait balancé « Je vais briser ta carrière internationale ». Ce qui aurait touché (et affaibli ?) le reste du groupe. Ca n’explique toujours pas pourquoi ils n’ont pas pris la pénalité contre le pays de Galles, mais bon…

L’info équipe de France du jour

France-Irlande, ça approche ! Philippe Saint-André a dévoilé le nom des 15 heureux élus appelés à marcher sur Sexton et ses petits camarades dimanche pour nous offrir la première place du groupe. Ce sont à peu près les mêmes que ceux qui ont battu le Canada, avec simplement les retours de Picamoles et Nakaitaci. Brice Dulin est là, mais toujours à l’aile (droite).

>> A lire : Dans l’enfer de la mêlée, notre 21e minute consacrée à la Coupe du monde de rugby

La belle image du jour

Ils sont sympas, ces Néo-Zélandais. Enfin quand on ne les a pas en face de soi sur un terrain de rugby quoi. Jeudi, près de 5.000 personnes, pour la grande majorité des enfants, sont venues les voir à l’entraînement. Quelques privilégiés ont pu échanger des passes avec les All Black et leur poser des questions. « A chaque fois qu’on a la chance de pouvoir montrer ce qu’on est, ce qu’on pense, il faut la saisir. C’est notre responsabilité », a justifié le légendaire 3e ligne, Kieran Read.

Photo Daily Mail