Biathlon: En mode remontada, la France termine 2e du relais d'Ostersund... Revivez la course avec nous

LIVE Fabien Claude, Emilien Jacquelin, Simon Desthieux et Quentin Fillon-Maillet ont rendez-vous pour le premier relais de la saison

W.P.
— 
Quentin Fillon-Maillet le 28 novembre 2021 à Oestersund, Suède
Quentin Fillon-Maillet le 28 novembre 2021 à Oestersund, Suède — Alexey Filippov/SPUTNIK/SIPA

Biathlon - relais H

1) Norvège

2) FRANCE

3) Russie

Allez, on en reste là pour ce live, comme prévu on a vibré. Et, live texte ou pas, j'ai les cordes vocales pétées. Ca m'apprendra à crier comme un demeuré. Bises la famille, à demain pour la poursuite.

16h26: La Russie réussit à sauver le podium malgré la craquante de Latypov, que l'on remercie du fond du coeur pour cette 2e place dont il nous a fait don. 

16h24: Victoire de la Norvège devant la France!

16h20 : Mon pouls qui est passé de 70 à 120 en un tir. Je me suis levé de ma chaise, j’ai beuglé comme un animal enragé. J’aime un peu trop le biathlon, je crois.

16h19 : LATYPOV A CRAQUEEEEE!!! QFM 5/5 LA FRANCE VA PASSER 2E ESSEPCIONNEL JE VIIIBRE COMME UN ENFAAAAAANT ARGHH LE BIATHLON, LES EMOTIONS!

16h18 : OH ILS SE FONT PEUR LES NORVEGIENS ET RUSSES! Christiansen ressort mais pas Latypov.

16h16 : Christiansen sur le dernier tir!

16h14 : 15 secondes d'écart entre la Norvège et la Russie, soit une pioche et demie d'écart.

16h12: EXCELLENT QUENTIN! 5/5, propre, il ressort avec 44 secondes de retard sur la Norvègen mais surtout consolide sa 3e place. 25 secondes d'avance sur Nawrath.

16h11 : Une pioche pour Christiansen, une pour Latypov, statu quo.

16h11 : Premier tir couché du dernier relais!

16h06 : GO QFM!!!! 50 secondes de retard toujours, et toujours 30 d'avance sur l'Allemagne, l'Italie et l'Ukraine.

16h05 : Christiansen part pour la Norvège. Latypov le suit, avec 20 secondes de retard. C'est encore jouable pour les Russes.

16h: 50 secondes de retard pour Desthieux sur Boe, 30 sur Loginov. QFM va devoir défendre cette 3e place mais je doute qu'il puisse faire mieux que ça. Doll, 4e est 30 secondes derrière.

16h : UNE SEULE PIOCHE POUR KARLITO QUI RESSORT 3E! Quel relais de graaaaande classe de Karlito Desthieux.

16h : Mdr mais quel tir de cow-boy, que voulez-vous faire contre ce type? 

16h : Mdr mais quel tir de cow-boy, que voulez-vous faire contre ce type? 

15h58 : Johannes Boe il est là, tranquille, il profite de sa promenade de l'aprèm. Tir debout pour le Norvégien.

15h54: OUI MON KARLITO MAIS QUEL TIR DE PATROOOOON! Desthieux ressort 4e, mais à 20 secondes du podium quand même.

15h52: Déjà sur le pas de tir, Johannes Boe. Bim, bam, boum 5/5. La Norvège se balade, juste devant l'Ukraine à 7 secondes.

15h52 : Karlito prend ses responsabilités et mène le groupe de chasse. Sa mission sera de ne rater AUCUN tir.

15h51: Que du lourd sur la piste actuellement. Johannes Boe, Loginov, Ponsiluoma, etc.

15h46 : La France est à 10 secondes de la 3e place, à 30 de la Norvège, leader. C’est parti pour Simon « Karlito » Desthieux

15h44 : Emilien revient à moins de dix secondes du podium! Heureusement qu'il est supersonique sur les skis. Il va réussir à lancer Simon Desthieux pas trop loin du top 3.

15h42: DEUX PIOCHES SUPPLEMENTAIRES POUR JACQUELIN. C'est pas possibleeee. 32 secondes de retard sur Tarjei Boe.

15h42 : Tir de machine de Tarjei Boe. 5/5.

15h42: On n'entend que les supporters français en tribune. C'est beau.

15h40: L'écart se stabilise avant le tir debout.

15h38 : Déjà sept secondes de grignotées par le Français. Attention à ne pas en faire trop pour ensuite assurer sur le tir debout

15h35 : LA CATAAAAAAAAAAA TROIS PIOCHES! Il sort avec 28 secondes de retard sur le leader russe.

15h34 : Allez Mimile...

15h34 : Parti comme une balle, le Français! Il va aborder le premier tir avec un peu de marge sur ses poursuivants. 

15h32 : Emilien Jacquelin accélère en tête parce que Tarjei Boe a laissé tout le monde rentrer sur la tête. 

15h28 : Passage de témoin! Fabien Claude lance Emilien Jacquelin dans le top 3. Ca part très bien.

15h27 : OUI FABIEN! Il est rentré dans les skis, quel patron, quel bonhomme!

15h25 : C'est fort, Bakken, c'est fort. Lesser aussi.  Mais Fabien pousse très fort sur les skis, tout en puissance, il peut revenir.

15h23: Arrrrrgghhhhhhhhh Fabien qui pioche à la dernière alors que son tir était parfait! Il allait ressortir en tête, il sort finalement cinquième à dix secondes. Il va se refaire la cerise sur le dernier tour, au calme.

15h22: Allez, on approche du pas de tir pour le premier debout.. On veut du solide.

15h20 : Fabien Claude est revenu dans le groupe de tête au prix d'un bel offert. Espérons qu'il ne le paye pas sur le second tir.

15h16 : Bakken ressort en tête, Lesser le suit, Fabien Claude a fait une erreur et a dû piocher une fois, il perd donc un peu de temps!

15h16 : Premier tir!

15h13 : Fabien Claude toujours dans le quatuor de tête, il a un peu reculé, c'est bien faut pas rouler pour les autres (oui je raisonne comme au vélo).

15h12 : Fabien Claude prend les devants de la course avec Bakken.

15h10 : C'EST PARTI A OSTERSUND! Où il fait déjà nuit.

15h05 : Pour rappel, Fabien Claude sera le premier relayeur français. Il sera opposé à Bakken, côté norvégien, Femling côté suédois ou encore Lesser côté allemand.

15h: Dix minutes avant le grand départ, on pense à s'échauffer pour éviter de se claquer.

En attendant le départ, je vous conseille le papier du toujours excellent Nicolas Camus sur l'éternel débat autour du fartage des skis.

 

Yo les biathlix, alors comme ça, on n’en fout pas une sur le canap en ce samedi d’automne bien gris, bien déprimant ? Moi c’est pareil, sauf que j’ai mon ordi sur les jambes et que je suis payé à vous faire vibrer devant le relais masculin de biathlon qui nous attend. A priori, la tâche ne sera pas trop ardue car le plateau est relevé et la baston promet d’être totale. Fabien Claude, Emilien Jacquelin, Simon Desthieux puis Quentin Fillon-Maillet s’élanceront tour à tour dans l’espoir de donner une victoire à la France qui skie vite et tire bien. Face à eux, les machines norvégiennes et suédoises ne laisseront que des miettes sur leur passage, charge à nos Bleus de commettre le moins d’erreurs possibles sur le pas de tir pour finir sur la boîte ou mieux, lever les bras sur la ligne d’arrivée.

>> Rendez-vous à 15h pour la prise d’antenne