20 Minutes : Actualités et infos en direct
BASKETWemby méconnaissable, les Spurs prennent cher face aux Clippers

NBA : Wembanyama méconnaissable, les Spurs prennent cher face aux Clippers

BASKETLe jeune Français a réalisé une prestation médiocre à Los Angeles à l’occasion de son premier déplacement en NBA. Les Spurs ont été nettement dominés par les Clippers (défaite 123-83)
Victor Wembanyama a été mis en difficulté par les Clippers
Victor Wembanyama a été mis en difficulté par les Clippers - AFP / AFP
William Pereira

W.P. avec AFP

Il est toujours dur de redescendre de son nuage, surtout quand on se trouve à 2,24 m du sol. Victor Wembanyama a à peine eu le temps de goûter à l’euphorie d’une première victoire en NBA qu’il a dû enchaîner sur la première gifle à l’extérieur de sa jeune carrière : une défaite de 40 points (123-83) des Spurs chez les Clippers au terme d’un match qu’il a traversé comme un fantôme, de ces soirées où rien ne vous réussit.

Maladroit au tir (4 sur 10 dans le jeu, 3 sur 6 aux lancers francs), coupable de 5 pertes de balle, « Wemby » a dû se contenter de 11 points (5 rebonds, 2 passes, 1 contre) en vingt-six minutes après deux matchs à 15 et 21 unités. « Il faut que l’on se concentre plus sur certains points, la jeunesse n’est pas une excuse, il va falloir revoir le match pour essayer de comprendre », a expliqué Wembanyama.

« Victor va rapidement devenir le leader de l’équipe »

« C’est une histoire de persévérance. Ce n’est qu’une défaite, ce n’est que le début de la saison, on apprend. Dans les vestiaires, personne n’avait la tête basse. On va reprendre notre travail. » Est-ce le premier match NBA où le Français a été en difficulté ? « Non, le troisième », a-t-il répondu fermement, en faisant allusion aux deux précédents.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Gregg Popovich a renouvelé sa confiance en Wemby malgré la soirée compliquée vécue par le Français, qu’il voit déjà comme le fer de lance de cette équipe inexpérimentée. « Victor va rapidement devenir le leader, c’est juste une question de temps. Je ne vais pas le retenir longtemps », a-t-il déclaré tout en prenant soin d’encaisser une part de la pression sur ses épaules. « Il deviendra sûrement un grand joueur, mais il doit apprendre d’abord. Il écoute et comprend tout, c’est aussi simple que cela. Je n’ai pas besoin de crier pour avoir son attention. Il est poli, respectueux, il veut devenir un grand joueur. Ce jeune homme a déjà retenu de nombreuses leçons, et sait où sont ses priorités. Il n’est pas déconcentré par les attentes ou quoi que ce soit. Ses parents ont fait du beau boulot. A moi de ne pas tout gâcher. »

Sujets liés